Prix de l'électricité : Madrid veut prolonger «l'exception ibérique» jusqu'à fin 2024

© Lionel BONAVENTURE / AFP

Le gouvernement espagnol a indiqué lundi qu'il allait demander à Bruxelles une prolongation jusqu'à fin 2024 du plafonnement des prix de l'électricité, instauré dans le cadre de "l'exception ibérique" , en espérant d'ici là une réforme structurelle des règles européennes. "Nous voulons continuer à bénéficier de cette mesure exceptionnelle appliquée en Espagne et au Portugal et qui, en principe, n'est valable que jusqu'en mai", a déclaré la ministre espagnole de la Transition écologique Teresa Ribera, lors d'un entretien accordé à la chaîné de télévision Antena 3.

Attendre les nouvelles règles

"Nous allons donc demander que l'application de cette solution ibérique puisse être prolongée jusqu'à ce que les règles européennes soient modifiées", a ajouté Mme Ribera, disant souhaiter que ce régime d'exception reste en vigueur "au moins jusqu'à la fin de l'année 2024". "Nous savons" en effet que la mise en place de nouvelles règles de marché en Europe "peut prendre beaucoup de temps", a-t-elle justifié.

Dans un contexte de flambée des prix liée à la guerre en Ukraine, Madrid et Lisbonne ont obtenu en juin l'aval de Bruxelles pour décrocher du système tarifaire européen, en raison de leur manque d'interconnexions avec le reste de l'Union européenne qui pénalise leurs consommateurs. Ce régime dérogatoire, qui permet concrètement de plafonner le prix du gaz utilisé dans la production d'électricité, a permis ces derniers mois une forte baisse des prix en Espagne et au Portugal. Mais il...


Lire la suite sur Europe1