Prix du Jockey-Club : victoire du poulain Look de Vega , champion d'Europe sur 2.100 mètres

Le poulain français Look de Vega monté par Ronan Thomas lors du Prix du Jockey-Club, le 2 juin 2024 à Chantilly, au nord de Paris (Geoffroy VAN DER HASSELT)
Le poulain français Look de Vega monté par Ronan Thomas lors du Prix du Jockey-Club, le 2 juin 2024 à Chantilly, au nord de Paris (Geoffroy VAN DER HASSELT)

Le poulain français Look de Vega monté par Ronan Thomas a remporté dimanche sur l'hippodrome de Chantilly (Oise) le Prix du Jockey-Club devenant le nouveau champion d'Europe sur 2.100 mètres.

Après le forfait de Wahdan, en raison de l'état du terrain jugé collant, quatorze chevaux pur-sang anglais se sont élancés dans la 184e édition de ce Derby français, considéré comme la meilleure course de sélection au monde pour la génération des trois ans.

Attentiste dans le sillage des animateurs Ramadan, Ghostwriter et Diego Velazquez, Look de Vega a prononcé son effort à l'amorce de l'ultime virage pour se détacher irrésistiblement dans les 400 derniers mètres. Il s'est imposé en toute décontraction dans les 100 derniers mètres demeurant invaincu en trois sorties.

"C'est une fierté de pouvoir inscrire son nom au palmarès de la course. Ca me tenait à coeur de gagner un Derby à domicile", a déclaré Ronan Thomas qui remporte à 46 ans son premier "Jockey-Club".

"Je l'ai caché derrière les premiers. J'ai laissé mon poulain respirer, je l'ai décalé et je savais qu'il ne lâcherait pas et il nous a amené au poteau", a raconté Ronan Thomas "certain que son cheval va encore progresser".

Carlos Lerner qui entraîne le nouveau prince de Chantilly avec son fils Yann s'est félicité de "ce moment extraordinaire en fin de carrière". L'Argentin installé à Maisons-Laffitte (Yvelines) signe un deuxième sacre, 23 ans après sa victoire avec Anabaa Blue.

"Je n'ai jamais entraîné un cheval comme ça. Il est parfait, décontracté, bien dans sa tête, c'est un crack!", s'est-il réjoui.

- "Le Prix de l'Arc de Triomphe, le but" -

Son fils Yann a avoué "avoir toujours été confiant avec ce cheval qui a un truc incroyable". "Gagner à 38 ans, c'est incroyable!", a-t-il dit.

La deuxième place est revenue deux longueurs plus loin au pur-sang français First Look sous la selle d'Alexis Pouchin, la révélation de l'année.

Le maître entraineur français André Fabre a sellé le poulain Sosie pour Maxime Guyon qui s'est mêlé à l'emballage final à mi-ligne droite pour s'octroyé la 3e place à une encolure du deuxième.

Le nouveau prince de Chantilly, sculptural pur-sang bai (marron) qui succède à Ace Impact au palmarès de cette course dite "classique" offre au Haras de la Morsanglière, en la personne de Joëlle Mestrallet et à ses co-propriétaires : Patrick Madar, Lucien Urano et la famille Lerner, les 857.100 euros promis au vainqueur sur les 1,5 million d'allocation totale.

Pour la suite de sa carrière "on va voir comment il récupère et on va décider avec l'équipe. Il est engagé dans le Prix de l'Arc de Triomphe et bien sûr, c'est le but", a annoncé Yann Lerner lors d'une conférence de presse sur l'hippodrome.

Le Prix de l'Arc de Triomphe, considéré comme le championnat du monde du galop, se court sur 2.400 mètres, chaque premier dimanche d'Octobre à ParisLongchamp.

"Les 300 mètres supplémentaires ne seront pas un problème pour Look de Vega", a-t-il affirmé.

Look de Vega rejoint le cercle des vainqueurs, attendus au haras, à l'instar de Shamardal, Lope de Vega ou encore Le Havre. Ace Impact après son sacre à Chantillyn l'an dernier avait ensuite gagner le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Etalon en Normandie, au haras de Beaumont, Ace Impact a sailli ses premières juments cette année.

it/rhl