Les prix Goncourt, Interallié, Renaudot et le Grand prix de l'Académie française reportés par "solidarité" avec les librairies contraintes de fermer

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Comme tous les "commerces non essentiels", les librairies sont censées fermer ce vendredi 30 octobre, date d'entrée en vigueur du reconfinement pour cause de deuxième vague de l'épidémie de Covid-19. En signe de "solidarité", le prix Goncourt, qui devait être décerné le 10 novembre, a été reporté sine die, a annoncé jeudi à l'AFP la déléguée générale de l'Académie Goncourt, Françoise Rossinot.

Les jurés avaient menacé de reporter ce prix si les librairies n'étaient pas ouvertes à la date du 10 novembre. Une fermeture confirmée jeudi soir 29 octobre par la ministre de la Culture Roselyne Bachelot lors de la conférence de presse gouvernementale détaillant les mesures du confinement. Or, pendant la période des prix littéraires d'automne, les annonces des noms des lauréats profiteraient immédiatement aux géants de la vente en ligne comme Amazon. Face à cette concurrence, les professionnels vont tenter de s'organiser.

Le Grand prix de l'Académie et le Renaudot s'alignent sur le Goncourt

Dans la foulée du Goncourt, d'autres grand prix d'automne ont bouleversé leur calendrier, a répertorié le site de Livres Hebdo. Le Grand prix de l'Académie, dont le lauréat devait être (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi