Les prix du gaz vont-ils baisser au printemps, comme l'espère le gouvernement ?

·1 min de lecture

Jeudi soir, Jean Castex a annoncé de nouvelles mesures pour aider les français à régler leurs factures énergétiques. Les prix du gaz sont désormais bloqués jusqu'en avril 2022. Pour l'électricité, le gouvernement a gelé une taxe permettant de limiter la hausse du prix de l'électricité à 4%. Le gouvernement espère que les prix redescendront à partir du printemps. Un pari plutôt bon pour l'économiste Philippe Chalmin, invité de Romain Desarbres dans Europe Midi ce vendredi.

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici 

Une baisse des prix du gaz au printemps ?

Les prix du gaz auront-ils baissé d'ici avril 2022 ? Pour Philippe Chalmin, c'est relativement jouable. "Il faut bien se rendre compte que le marché du gaz est un peu saisonnier. La grande période de consommation dans l'hémisphère nord, c'est quand il fait froid. Et en général, les prix du gaz ont tendance à atteindre une sorte de sommet vers le mois de janvier-février. Et pour cause, il fait très froid. Et puis ensuite, vers le printemps, c'est un peu une période de moindre consommation. Donc, en toute logique, les prix peuvent baisser. De combien ? On en sait rien."

>> LIRE AUSSi - Prix de l'énergie : les détails du "bouclier tarifaire" du gouvernement

Blocage des prix

En attendant, pour le gaz, une hausse de 12.6% est bien effective depuis ce vendredi matin mais c'est la dernière hausse avant le mois d'avril 2022. Pour autant, ce n'est pas un cadeau fait aux ménages : il y aura un rattrapage lorsque ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles