Le prix Femina 2022 décerné à Claudie Hunzinger pour «Un chien à ma table»

AFP - STEPHANE DE SAKUTIN

C’est l’écrivaine et plasticienne française Claudie Hunzinger, 82 ans, qui a décroché ce lundi 7 novembre au premier tour le prix Femina 2022 pour son roman « Un chien à ma table » (Grasset). Le jury exclusivement féminin couronne ainsi une œuvre à la fois féministe et consacrée au lien très particulier de l’autrice à la nature.

Après le prix Décembre en 2019 pourLes Grands Cerfs, l’écrivaine alsacienne Claudie Hunzinger remporte ce lundi avec son douzième roman le prestigieux prix Femina. Son roman Un chien à ma table raconte l’histoire d’un couple vivant retiré dans les montagnes qui voit sa vie bouleversée par l’arrivée d’une chienne errante. Un clin d’œil littéraire à sa propre vie qu’elle mène depuis 1965 dans un hameau des Vosges. Dans un élan littéraire opposé à l’anthropocentrisme, elle nous offre une réflexion profonde et enracinée dans la nature sur les vies animales et végétales, le désastre écologique et la vieillesse.

Quel rôle pour le prix Femina ?

En 1904, la première lauréate du prix, alors encore appelé La Vie heureuse, est Myriam Harry, suivie en 1905 par Romain Rolland. Depuis, de très nombreux hommes ont reçu le prix Femina qui s’est taillé la réputation de dépasser le seul clivage homme/femme. Dès l’origine, les membres du jury ont pris soin de respecter un équilibre à la fois très difficile à atteindre et à garder face aux soubresauts de la société contemporaine, entre différentes formes de misogynie et mouvement #MeToo.

La vie verte de Claudie Hunzinger, entre art plastique et écriture


Lire la suite sur RFI

Lire aussi:
Claudie Hunzinger, à cors et à cris