Prix Bayeux : Margaux Benn récompensée par le jury pour un reportage diffusé sur Europe 1

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Prix Bayeux Calvados-Normandie des correspondants de guerre a été attribué samedi à des reportages diffusés par Zeit Magazin en presse écrite, The New York Times en photo, Europe 1 en radio et la BBC en télé. Margaux Benn, grande reporter, a été récompensée pour son reportage "A Kandahar, des villages entiers sont devenus terrains minés", diffusé sur Europe 1. 

Un reportage pour comprendre la stratégie des talibans

Le travail de Margaux Benn permet de "comprendre la stratégie des talibans en Afghanistan", a déclaré le président du jury. En presse écrite, Wolfgang Bauer, né en 1970, reçoit à la fois le prix du jury international, présidé par le grand reporter franco-iranien Manoocher Deghati, et le prix Ouest-France Jean-Marin. Déjà couronné à Bayeux en 2016 pour un reportage au Nigeria, il est cette fois récompensé pour un article diffusé par le journal allemand Zeit Magazin, "Among Taliban" ("parmi les talibans"). C’est un reportage qui "analyse bien la stratégie des talibans", leur avancée "kilomètre par kilomètre", "village par village" à partir des montagnes où ils étaient repliés depuis 2001, a expliqué à l’AFP le président du jury, Manoocher Deghati. 

Le nom d'un lauréat demeure anonyme

Le journaliste Samuel Forey a quant à lui reçu le troisième prix dans la catégorie presse écrite pour sa couverture du conflit israélo-palestinien pour Libération. Le lauréat du prix Albert-Londres avait reçu le premier prix en 2017 pour ses reportages à Mossoul.

Les Bosniens Damir Sago...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles