Hausse de tarifs, baisses d'impôts, nouvelles mesures écologiques... Tout ce qui change au 1er janvier

·1 min de lecture

Les pailles et touillettes en plastique c'est terminé, tout comme le remboursement de l'homéopathie. Des impôts baissent, mais d'autres prix augmentent dont ceux du tabac, des timbres et du gaz. Le changement d'année civile est toujours l'occasion d'entrées en vigueur de nouvelles dispositions légales. Le point sur tout ce qui change au 1er janvier 2021.

Des baisses d'impôts

La taxe d'habitation pour les 20% de ménages les plus aisés diminue cette année. C'est la poursuite de la réforme de cet impôt : pour les ménages riches qui sont mensualisés, cela commencera par une baisse de 30% dès le mois de janvier. En 2023, plus aucun Français ne paiera la taxe d'habitation pour sa résidence principale.

Les impôts de production baissent de 10 milliards d'euros. Il y a d'abord la réduction de moitié de la contribution sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE), soit 7 milliards d'euros en moins, et la baisse de moitié des impôts fonciers (CFE) pesant sur les sites industriels (3,3 milliards d'euros en moins).

Des hausses de prix et de tarifs

C'est la fin du remboursement de l'homéopathie. L'Assurance maladie ne prendra plus en charge les spécialités et préparations homéopathiques. Elles étaient actuellement remboursées à 15%, après l'avoir été à 30%.

Les tarifs réglementés de vente de gaz d'Engie augmentent de 0,2% en moyenne.

Le prix du tabac augmente encore. Cigarettes, cigarillos, cigares, tabac à rouler augmentent tous leur prix d'au moins 10 centimes d'euros.

Les tarifs du courrier ...


Lire la suite sur LeJDD