Prix Abel, tétraquarks, jour du dérèglement : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 17 mars 2021 : le prix Abel a été décerné, des tétraquarks ont été découverts dans le LHC et la France fait face au jour du dérèglement climatique.

L'actualité des sciences du 17 mars 2021 c'est :

En mathématiques : .

  • Considéré comme le prix Nobel des mathématiques, le palmarès du prestigieux prix Abel 2021 a été révélé par l’Académie norvégienne des sciences et des lettres ce mercredi 17 mars.

  • Le Hongrois Laszlo Lovasz et l'Israélien Avi Wigderson ont reçu le Prix Abel 2021.

  • Ce prix couronne l’ensemble d’une carrière de mathématicien et vaut près de 750.000 euros.

En fondamental : .

  • Quatre nouveaux tétraquarks, des particules composées de 4 quarks, ont été identifiés.

  • Les quarks constituent les particules les plus élémentaires de la physique, si l’on conçoit les atomes comme des poupées russes, ils sont l’étape ultime, la poupée qui ne s’ouvre pas.

  • Ce sont les gluons qui assurent la cohésion des quarks entre eux.

En nature : .

  • La France a émis, en 77 jours, l'intégralité des gaz à effet de serre qu'elle devrait émettre en une année si elle voulait respecter l’objectif de neutralité carbone fixé pour 2050.

  • Cette date arrive cependant 12 jours plus tard qu'en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19, ralentissant l'activité de certains secteurs émetteurs.

  • Au rythme actuel, la neutralité carbone ne pourra être atteinte qu'en 2084, soit avec 34 ans de retard.

En archéologie : .

  • L’analyse des squelettes d’une nécropole de la dynastie Qing permet de revenir sur la douloureuse coutume des pieds bandés.

  • C’est une pratique de mutilation féminine, qui débutait chez les petites filles entre 4 et 8 ans et qui aura duré 1000 ans.

  • Cette coutume était surtout un moyen de contrôle des hommes sur les femmes, dans une société profondément patriarcale.

En fondamental :.

  • Le Steamboat est un geyser situé dans le célèbre parc de Yellowstone et qui s'avère être le plus haut au monde.

  • Il est capable d'expulser de l'eau jusqu'à environ 110 mètres de hauteur, de quoi venir lécher le haut de la tête de la Statue de la Liberté.

  • La structure souterraine du geyser est à peu près verticale et s'étend sur au moins 120 mètres.

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi