Privée d'avion depuis toujours, elle embarque pour la première fois grâce l'astuce étonnante d'une compagnie

Un problème de taille ! Etre grand est souvent un calvaire au quotidien. C'est d'autant plus vrai quand vous êtes la femme la plus grande du monde. Rumeysa Gelgi, 25 ans, est cette femme la plus grande du monde. D'ailleurs, elle figure dans le livre Guinness des records du monde du haut de ses 2,5 mètres de haut. Une taille que l'on n'obtient pas naturellement puisque Rumeysa Gelgi souffrirait en fait d'une maladie génétique rare, rapporte Mirror. L'un des problèmes auxquels elle doit faire face au quotidien à cause de sa taille est le fait de ne pas pouvoir prendre l'avion. D'ailleurs, elle n'avait jamais pris un avion de sa vie ... jusqu'à récemment.

Dans son édition du 4 novembre dernier, le Mirror a confié que c'était maintenant chose faite puisque la compagnie aérienne aurait trouvé une solution ingénieuse. Le Turkish Airlines aurait déplacé six sièges en classe économique afin de lui permettre de voyager et ainsi effectuer un vol de 13 heures. Ainsi, Rumeysa Gelgi a pu prendre le vol d'Istanbul, en Turquie, jusqu'à San Francisco aux Etats-Unis.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par RUMEYSA GELGI (@rumeysagelgi)

Une maladie rare qui entraîne une croissance rapide

Rumeysa Gelgi est atteinte du syndrome de Weaver. Il s'agit d'une maladie génétique rare qui entraîne une croissance rapide. Un mal pour un bien visiblement puisque Rumeysa Gelgi qui travaille dans le secteur des logiciels technologiques avait déjà gagné le record (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Affaire Patrick Tremeaux : les mots déchirants de la dernière victime connue du "violeur des parkings"
Un cauchemar ! Elle est réveillée en pleine nuit par l'animal visqueux de son voisin
L'opération de routine tourne au drame : glaçantes révélations sur la mort d'une femme oubliée par le personnel soignant
Sa sœur désinvite son copain et ses jumeaux de son mariage car elle n'est pas mariée
TÉMOIGNAGE Ma maladie est tellement rare qu'elle n'a pas de nom