Fin de la prise d'otages dans une banque CIC à Paris

PARIS (Reuters) - Un homme armé qui avait pris vendredi quatre personnes en otage dans une succursale de la banque CIC de Paris pour obtenir un logement s'est rendu aux forces de l'ordre, a déclaré le directeur de la police judiciaire parisienne, Christian Flaesch.

"Il s'est rendu après avoir libéré tous ses otages", a-t-il dit devant la banque CIC de l'avenue des Gobelins, dans le XIIIe arrondissement de Paris, ajoutant que l'homme revendiquait "un logement pour des problèmes personnels".

L'homme a d'abord libéré en trois fois les quatre employés de la banque avant de se rendre à la police.

Selon Christian Flaesch, le preneur d'otages était entré dans la banque peu avant 17H00 avec une arme et s'était enfermé à l'intérieur avec quatre personnes. Après sa reddition, il a été placé en garde à vue.

La brigade de recherche et d'intervention et la brigade anti-commando ont été envoyées sur place, ainsi qu'un négociateur et des représentants de la mairie de Paris.

Nicolas Bertin et Jean-Baptiste Vey, avec Cyril Altmeyer, édité par Yves Clarisse

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.