"Priorité aux jeunes": Ségolène Royal plaide pour un changement de stratégie vaccinale

Hugues Garnier
·1 min de lecture
Ségolène Royal en 2017 à la sortie de l'Elysée - STEPHANE DE SAKUTIN © 2019 AFP

En déplacement à Jarnac pour les 25 ans de la mort de François Mitterrand, l'ancienne ministre souhaite que l'exécutif revoit sa campagne de vaccination.

Un choix qui ne lui convient pas. Ségolène Royal appelle l'exécutif à revoir sa copie sur la campagne de vaccination et les priorités de l'exécutif. En déplacement à Jarnac pour le 25e anniversaire de la mort de François Mitterrand, l'ancienne ministre souhaite que les plus jeunes puissent être vaccinés en priorités, et non pas les seniors comme c'est le cas actuellement.

"Commençons par faire vacciner les jeunes. La priorité elle doit être aux jeunes, y compris pour les vaccins", a-t-elle déclaré à l'issue de la cérémonie à laquelle Emmanuel Macron assistait également.

"Il faut rouvrir les salles de sport"

L'ancienne ambassadrice des pôles Arctique et Antarctique a pu s'entretenir avec le chef de l'État. Un bref échange au cours duquel Ségolène Royal a évoqué face au président les difficultés que rencontre la jeunesse avec la fermeture de nombreux lieux publics.

"Je lui ai dit que pour les jeunes il faut rouvrir les salles de sport et que ça n'était pas plus dangereux, ni les salles de sport ni les lieux culturels, que les supermarchés", a expliqué Ségolène Royal.

"C'est une grave erreur de les laisser fermés", a-t-elle poursuivi. "il est important de libérer les lieux où les jeunes peuvent se reconstruire et retrouver des opportunités d'être ensemble, d'être entre jeunes et ça leur manque cruellement", a-t-elle enfin conclu en soulignant la "grande souffrance psychologique" à laquelle nombre d'entre eux sont confrontés.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :