"Printemps solidaire" à Paris pour "plus de solidarité internationale"

Paris (AFP) - Défendre une France "ouverte sur le monde et sur les autres": à une semaine de la présidentielle, une manif-concert gratuite avec des dizaines d'artistes sur des scènes mobiles comme les chanteurs -M- et Féfé, avait lieu dimanche après-midi sur les Champs-Elysées, pour l'opération "Printemps solidaire".

Sont également mobilisés les artistes The Avener, Patrice, FFF, Naive New Beaters, Naâman ou encore le groupe Motivés, une émanation de Zebda. Dix scènes mobiles sont prévues pour accueillir un total de 30 concerts.

Pour faire face à l'afflux de spectateurs, plusieurs stations de métro étaient fermées aux abords des Champs-Elysées et un important dispositif de sécurité mis en place, avec des rues interdites à la circulation.

"Si nous sommes tous là aujourd'hui, c'est pour faire entendre la voix de la solidarité", a affirmé à l'AFP Luc Barruet, directeur fondateur de Solidarité-Sida et porte-parole de "Printemps solidaire".

"Nous ne voulons plus d'élus qui manquent d'intégrité ou de courage politique, nous ne voulons plus d'élus qui ne tiennent pas leurs engagements ou ceux de la France", a-t-il lancé, espérant rassembler environ 200.000 personnes ce dimanche.

A une semaine du premier tour de l'élection présidentielle, les organisateurs souhaitent interpeller les candidats "sur leurs responsabilités face aux inégalités et à la détresse humaine".

"Printemps solidaire" a notamment pour objectif de rappeler que la France n'a pas respecté ses engagements en matière de solidarité internationale, contrairement au Royaume-Uni, au Danemark ou à la Norvège.

"Voilà plus de 40 ans que la France s?est engagée à consacrer 0,7% de sa richesse à la solidarité internationale et au développement. Aujourd?hui, nous en sommes péniblement à 0,37%", a déploré Solidarité-Sida.

Sur place, des ballons de couleur étaient d'ailleurs distribués avec pour mention "faites de l'année 2017 celle du 0,7", a constaté un journaliste de l'AFP.

Selon une étude Harris Interactive après des 18-35 ans commandée par l'association et publiée vendredi par BFMTV, 7 jeunes sur 10 estiment que la lutte contre l?extrême pauvreté dans le monde devrait être au c?ur de l?action diplomatique française (réalisée du 13 au 17 mars, sur un échantillon représentatif de 1.020 personnes).

L'association défend plus largement "l?idée d?une France ouverte sur le monde et sur les autres, face à la tentation du repli et la montée des populismes".

Un grand "meeting-concert" sur l?esplanade des Invalides sera également organisé le samedi 22 avril, veille du 1er tour de l'élection présidentielle.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages