Printemps de Bourges : Izia et Arthur H rendent un hommage parfois sublime à Jacques Higelin avec ses amis et musiciens

franceinfo Culture avec agences

Libre, poétique, légèrement foutraque, tirant souvent en longueur, parfois à côté de la plaque, parfois sublime, émouvant: ainsi fut rendu, à son image, l'hommage à "l'homme mage" Jacques Higelin par ses enfants et amis, jeudi soir au Printemps de Bourges.


La création concoctée par Arthur H, Izia et Kên Higelin promettait d'offrir de nombreux moments forts, il y en eut peu finalement, mais à chaque fois ponctués des larmes d'Izia. Le show a aussi soufflé le froid avec des moments creux, trahissant parfois un manque de spontanéité, certes inhérent à l'exercice, mais qui a tranché avec la célébration rendue au Cirque d'Hiver il y a un an, quelques jours après la mort du "grand Jacques"

Arthur H avait pourtant bien prévenu plus tôt dans la journée ceux, chanceux d'avoir vécu ce moment rare, qu'il ne pourrait pas y avoir "la même charge émotionnelle" dans la moiteur du Palais d'Auron. "La cérémonie au Cirque d'Hiver, qui était le dernier spectacle de Jacques, était un nouveau rite, fidèle à sa démesure. Ici, on va célébrer son esprit".

La boule au ventre

Sur ce point, le défi à été relevé. Aux côtés de la fratrie Higelin, avec plus ou moins de bonheur, tous s'y sont appliqués: les chanteuses Camille, Jeanne Added et Jeanne Cherhal, le chanteur Rodolphe Burger, l'acteur Mathieu Amalric, le cinéaste Fred Poulet, le percussionniste Dominique Mahut, la contrebassiste Sarah Murcia, le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi