Printemps-été : ces jupes sexy mais pas trop à porter pour les beaux jours

·1 min de lecture

En plein confinement, nous attendons l’arrivée du soleil et nos moments de liberté comme le Graal. Tout le monde est enfermé ? Voilà l’occasion de bien préparer ses looks pour les beaux jours, tant attendus. Et question jupes, il a du choix cette année ! Fendue, hybride ou à motifs… Voici 6 pièces phares en plein dans la tendance du printemps-été 2021.

Les pièces régressives ont la cote cette année. Après les bagues en plastique et les accessoires cheveux enfantins des années 2000, les jupes écolières sont le must have de la saison et vous en trouverez dans toutes les enseignes. Comment la porter ? En haut, on opte pour des tops simples comme un t-shirt uni en coton, et pour les chaussures on mise sur des baskets ou des combat boots plates pour casser le côté très sexy de ce modèle ultra court.

C’est LA pièce WTF du moment. La jupe hybride qui associe différentes formes et matières est le vêtement original à adopter cette saison. Dans un esprit patchwork ce modèle semble surfer sur la tendance upcycling qui envahit les réseaux sociaux. Pour acheter cette jupe très spéciale, vous pouvez vous rendre chez Bershka qui propose de nombreux modèles, ou même la réaliser seule si vous avez les compétences pour ! On l’adore avec un blazer assorti comme sur ce post Instagram de la marque ou avec un crop top uni pour mettre en valeur comme il se doit cette pièce unique.

Vous la retrouverez partout ! La mini-jupe fendue est l’atout sexy de la saison. Ce modèle droit légèrement ouvert pour dévoiler (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Louane en robe disco : Kylie et Kendall Jenner craquent aussi pour cette marque
Mode éco-responsable : 5 alternatives à Vinted pour shopper de la seconde main !
Anniversaire de Jean-Paul Belmondo : notre hommage à l’acteur en 5 looks iconiques !
Caroline Receveur : on sait où trouver ses sacs à main !
Justin Bieber X Crocs : ces looks trop cool qui donnent envie de porter les chaussures que tout le monde s'arrache