Pringy : les proches de la famille d’Anaïs élargissent leur appel à la solidarité

Sophie Bordier

Ils sollicitent les grandes enseignes commerciales afin de pouvoir y collecter des dons pour les parents de la fillette gravement brûlée. Ils veulent aussi sensibiliser un public plus large.


Elle connaît la famille d’Anaïs depuis quinze ans, Véritable amie, elle a lancé la première cagnotte sur Leetchi pour aider les aider dès le 7 mai, trois jours après l’attaque de l’épicerie aux cocktails Molotov qui a grièvement brûlé la fillette toujours soignée à l’hôpital Trousseau à Paris. Virginie ne manque pas d’idées. Après le rassemblement de soutien organisé samedi avec 200 personnes présentes, cette femme âgée de 38 ans espère le coup de pouce de grandes enseignes.


-

Pringy, samedi matin. Deux cents personnes ont participé au rassemblement pour exprimer leur soutien à Anaïs et à ses parents. LP/Sébastien Blondé

« On en a besoin pour nous permettre d’organiser dans leurs magasins des événements qui permettent de récolter des dons financiers pour aider la famille. On cherche des danseurs, des graffeurs, des artistes qui animeraient ces événements. En même temps, on aimerait sensibiliser les gens », assure-t-elle. Virginie a déjà contacté la direction de Carrefour de Carré Sénart et attend un retour. Elle pense aussi solliciter des enseignes de jouets, type Picwic ou Toys’R Us.

Elle espère aussi un soutien de personnes via la page Facebook et le compte Tweeter créés (« Tous pour Anaïs »). « Toute initiative est bonne à prendre. Mais nous sommes trois amis et il faut passer par nous qui sommes en lien direct avec les parents pour avoir leur autorisation », précise-t-elle.

Actuellement, sur leetchi.com, la première cagnotte (Tous pour Anaïs) a réuni 137 donateurs mais son montant n’est pas communiqué. La seconde (Solidarité famille Joas) a rassemblé 94 participants et 3 048 €.

La brigade criminelle de Versailles est toujours à la recherche des auteurs des jets de cocktails Molotov.




Retrouvez cet article sur LeParisien.fr

Tournan-en-Brie : la future plate-forme logistique géante recrute
Bailly-Romainvilliers : Deloitte installe son centre de formation au cœur du golf
Moissy-Cramayel : ils déménagent et abandonnent leurs quatre chiens
Bailly-Romainvilliers : un tronçon de l’A4 fermé la nuit jusqu’à vendredi
Vaires-sur-Marne : des engins de chantier vandalisés sur le futur site olympique

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages