La principale cause des épidémies n'est pas celle que vous pensez

·2 min de lecture

Bien avant la pandémie de Covid-19, de grandes épidémies ont causé des milliers de morts à travers le monde. La grippe de 2009-2010, par exemple, aurait entraîné entre 123.000 et 395.000 décès au niveau mondial. Mais peu se souviennent de l’épidémie de salmonellose qui a infecté plus de 160.000 personnes aux États-Unis en 1985 ou de la fièvre à virus Oropouche, qui a touché 227.000 personnes au Brésil en 1978.

Quelque 70 % des maladies humaines sont des zoonoses, c’est-à-dire qu’elles sont transmises par les animaux. Chaque année, des milliers d’épidémies de zoonose se déclenchent ainsi aux quatre coins du monde, mais fort heureusement, la plupart se limitent à moins de 100 cas. Parfois, l’épidémie se répand pourtant à une échelle beaucoup plus large, et peut même se transformer en pandémie mondiale comme avec la Covid-19. Mais quel est le facteur qui provoque ce dérapage ?

Plus de 4.000 épidémies passées au crible

Pour répondre à cette question, des chercheurs de l’université de Georgie aux États-Unis ont passé au crible 4.463 épidémies intervenues depuis 1974 et identifié les 100 plus importantes en nombre de cas. Ils ont ensuite comparé ces épidémies de vaste ampleur à une épidémie « classique », comprenant en moyenne 43 cas. Ils ont ensuite compilé une liste de 48 facteurs pouvant favoriser l’émergence des grandes épidémies, comme le contact avec les animaux sauvages, les voyages, l’urbanisation, la température, le commerce international, ou encore la nourriture ou l’eau contaminée.

Fréquence des épidémies et nombre de cas entre 1975 et 2017. © Patrick Stephens et al, Royal Society journal Philosophical Transactions B, 2021
Fréquence des épidémies et nombre de cas entre 1975 et 2017. © Patrick Stephens et al, Royal Society journal Philosophical Transactions B, 2021

L’eau souillée, principale cause des grandes épidémies

Contrairement à l’intuition, les déplacements ne sont pas le premier facteur de dissémination. C’est l’eau contaminée qui arrive de loin en tête, avec 40 % des causes pour les épidémies de grande ampleur. La dysenterie (causée par une bactérie ou un parasite), l’hépatite E ou la typhoïde...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles