La Princesse de Montpensier (Arte) : L'audition catastrophique de Mélanie Thierry face à Bertrand Tavernier

·1 min de lecture

Début 2009, le cinéaste Bertrand Tavernier s’apprête à lancer l’un des projets les plus ambitieux de sa carrière : adapter La Princesse de Montpensier, d’après la nouvelle éponyme de Madame de La Fayette. Si le réalisateur a déjà bouclé son casting masculin (avec Gaspard Ulliel en duc de Guise et Grégoire Leprince-Ringuet en Philippe de Montpensier), il peine à trouver la comédienne pour incarner Marie, qui, selon le metteur en scène, "doit mêler la pureté d’une enfant et le panache d’une aristocrate volontaire".

À lire également

Meurtres à Sandhamn (Arte) : La série phénomène venue du froid

Le réalisateur organise un premier essai et auditionne une vingtaine de comédiennes. Elles doivent réciter un texte en vieux français, écrit par le scénariste Jean Cosmos. Tavernier, réputé pour son exigence, et secondé par sa femme Sarah, ne laisse rien passer. De nombreuses postulantes repartiront en larmes. Le directeur de casting, Gérard Moulévrier, recommande alors une actrice de 27 ans qu’il a remarquée dans Babylone A.D., de Mathieu Kassovitz (2008). C’est Mélanie Thierry. Elle jouit d’une solide formation théâtrale...

À lire également

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi