Princesse Eugenie : cette opération “intimidante et complexe” qu'elle a subie à 12 ans

·1 min de lecture

C'est avec beaucoup d'émotion que la princesse Eugenie a accepté la proposition d'une artiste. Il y a quelques jours, la future maman a accepté de collaborer avec Clare Twomey, qui a conçu à la main 2.000 renoncules en édition limitée afin de collecter des fonds pour l'hôpital Royal National Orthopaedic Hospital. Si la patronne de cet organisme était émue par ce nouveau projet, c'est parce qu'elle a vécu des moments douleurs dans les couloirs de l'établissement de santé. "Je sais de ma propre expérience qu'être un enfant à l'hôpital et subir une chirurgie complexe peut être très intimidant, a confié la soeur de la princesse Beatrice. Depuis près de 100 ans, les renoncules ont offert de l'espoir au Royal National Orthopaedic Hospital, et je suis très heureux de voir cette tradition se poursuivre d'une si belle manière." L'histoire de l'hôpital avec cette fleur, un emblème d'espoir et d'optimisme, remonte aux années 1930.

A l'époque, des renoncules artificielles ont été fabriquées et vendues pour collecter des fonds. C'est donc avec fierté et joie que la princesse Eugenie a voulu perpétuer cette tradition pour un établissement cher à son coeur puisque c'est ici qu'elle a été opérée de la colonne vertébrale lorsqu'elle n'avait que 12 ans. La fille du prince Andrew et de Sarah Ferguson, qui souffrait d'une scoliose sévère, est passée au bloc opératoire pour que les chirurgiens lui ajoutent plusieurs tiges de titane. Et depuis, la princesse (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Le tournant professionnel de Louis Ducruet
Meghan Markle "choquée": cette controverse qu'elle ne comprend absolument pas
Prince Harry en solo : il donne une nouvelle interview depuis sa sublime propriété de Los Angeles
Camilla Parker Bowles : cette paire de boucles d'oreilles en perles dont elle ne se sépare plus
Kate et William embauchent : ce critère indispensable pour leur prochaine femme de ménage