Princesse Eugenie maman : l'adorable message de Sarah Ferguson, devenue grand-mère

·1 min de lecture

La princesse Eugenie a accouché de son premier enfant le mardi 9 février 2021. Un bébé qu'elle n'a finalement présenté au monde entier qu'après quelques jours. La fille de Sarah Ferguson et du prince Andrew a en effet tenu à le choyer dans l'intimité avec son époux Jack Brooksbank, avant d'en faire officiellement les présentations sur son compte Instagram. En ce samedi 20 février, le couple royal a donc posté un cliché du nouveau-né, un joli petit garçon, en dévoilant également son prénom. L'excentrique maman de la princesse, Sarah Ferguson, n'a malheureusement pas pu encore découvrir son petit-fils, ni le serrer dans ses bras. Les restrictions sanitaires drastiques auxquelles sont soumis les Britanniques empêchent toute rencontre physique entre la grand-mère et son premier petit-fils. Mais l'ex du prince Andrew a néanmoins réagi sur son compte Twitter dans la foulée de la publication d'Eugenie.

Si l'arrivée de cet enfant marque un moment de joie pour ses parents Eugenie et Jack, il offre aussi une pause salutaire du côté des grands-parents. Le prince Andrew, empêtré dans l'affaire Epstein, a subi bien des tourments ces derniers mois. Aussi, dans son message adorable posté sur Twitter, Sarah Ferguson évoque son bonheur et aussi celui de son ex-époux qu'elle a toujours soutenu. "En tant que grands-parents, le duc et moi sommes heureux et bénis par l'arrivée de notre petit-fils August Philip Hawke Brooksbank. Il est une belle bénédiction et un porteur de tant d'amour et de joie (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO John Travolta : les mots d'amour bouleversants de sa fille Ella Bleu pour son anniversaire
"Je me souviens" : découvrez le clip de McFly et Carlito pour relever le défi d'Emmanuel Macron
Mort de Tonton David : Princess Erika choquée par l'attitude de Roselyne Bachelot
PHOTO Dominique Farrugia montre son impressionnante perte de poids, les internautes sont admiratifs
Christophe Dechavanne exaspéré par le relâchement de certains Français en pleine crise sanitaire