Princesse Eugénie : ce cliché Instagram qui lui a causé du souci

·1 min de lecture

La famille royale britannique démontre une maîtrise de plus en plus pointue du numérique. Sur les réseaux sociaux, elle ne laisse rien au hasard. La princesse Eugénie en a d’ailleurs fait les frais. Étant l'un des rares membres royaux à être autorisés à alimenter un compte personnel sur Instagram, la cousine des princes William et Harry doit tirer le meilleur parti du réseau social. Alors, la jeune maman doit faire attention à ce qu’elle partage sur la toile au risque de s’attirer les foudres de la famille royale britannique, comme cela a pu arriver dans le passé. L’un de ses clichés a, en effet, provoqué bien des remous.

À l’occasion de la fête des pères, en juin 2018, la princesse Eugénie avait révélé un tendre cliché du prince Andrew, désormais écarté des photos de famille. Celui-ci avait été capturé dans les coulisses du palais de Buckingham, alors que son père se préparait pour sa première cérémonie militaire Trooping the Colour en tant que colonel en chef des Grenadier Guards. Si cette photo rendait particulièrement fière la jeune femme, elle a rapidement déchanté. Et pour cause, la famille royale britannique n’a pas du tout apprécié sa publication. C’est dans les colonnes de Vogue, un an plus tard, que la princesse Eugénie avait raconté cette anecdote : “J'ai eu des ennuis pour avoir publié une photo de Papa dans un couloir du palais qui était interdit au public.” Les amoureux de la Couronne, quant à eux, semblaient ravis de pouvoir découvrir une pièce jusqu’ici restée secrète. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"On est maître de sa vie, chacun fait ce qu'il veut" : Delphine Wespiser évoque ses 26 ans d'écart avec Roger
Jade Hallyday : qui est Michael Sean Klemeniuk son ami et mannequin en herbe ?
Grace Kelly : qui est la princesse Ira de Fürstenberg qui rêvait de lui succéder dans le coeur de Rainier
Ernst August de Hanovre : qui est Christian, son second fils si discret ?
Olivier Duhamel encore dans la tourmente : son fils « en état de démence » a été incarcéré