La princesse Beatrice se livre comme jamais sur la dyslexie

·1 min de lecture

Si elle a grandi au sein de la famille royale britannique, la vie de la princesse Beatrice n'a pas toujours été rose. À l'âge de sept ans, la soeur d'Eugenie d'York a été diagnostiquée dyslexique. En raison de ce trouble, qui a très vite été perçu comme une différence de la part des autres, elle a été victime d'humiliations dès son plus jeune âge. Comme l'a rapporté Tatler le 1er avril, la petite-fille de la reine Elizabeth II a décidé de s'engager auprès des enfants dyslexiques, en leur narrant un livre jeunesse sur ce handicap dont on parle encore trop peu. Dans une vidéo mise en ligne par l'association Made by Dyslexia, dont elle est marraine, elle a donc mis en lumière un ouvrage écrit par Kate Griggs (fondatrice de l'association, ndlr) , intitulé Xtraordinary, mettant à l'honneur les personnes dyslexiques.

À cette occasion, l'épouse d'Edoardo Mapelli Mozzi s'est confiée comme rarement sur le trouble dont elle souffrait : "Ce n'est un secret pour personne, j'ai lutté contre ma dyslexie quand j'étais enfant et j'ai même souvent souhaité qu'elle disparaisse", a-t-elle déclaré. Au départ complexée, Beatrice d'York a décidé de faire de ce handicap une force : "Je vois désormais cela comme un cadeau formidable, et je veux que chaque enfant dyslexique sache qu'il peut aussi puiser dans cette force." Dans une autre vidéo parue à l'occasion de la promotion de ce livre jeunesse, la fille de Sarah Ferguson s'est dit reconnaissante "de travailler avec des organisations dont la mission (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Jean-Luc Reichmann : sa vie de couple repose sur deux piliers
"Et votre Ranger Rover" : William hypocrite sur le climat ?
Catherine Zeta-Jones se confie sur les hauts et les bas avec Michael Douglas
Kate Middleton ne se prend pas pour une célébrité : ces leçons qu'elle a tirées de Diana
Rania de Jordanie et sa descendance illégitimes ? Explications sur une succession inhabituelle