Princesse Anne : avant Meghan Markle, elle a maté Diana

·1 min de lecture

Who's next? Qui n'a pas encore eu sa boule puante chez les Windsor ? Après Charles accusé d'être un père radin, William dit pris au piège par son destin d'héritier ou encore Kate Middleton dépeinte comme une belle-soeur poussant aux larmes, c'est au tour de la princesse Anne d'essuyer l'infamie. Et la tache dont elle vient d'être maculée pourrait bien être indélébile.

Selon Lady Colin Campbell, aristo excentrique et auteure de biographies ravageuses, la fille d'Elizabeth II serait le membre de la famille royale visée par les Sussex, quand ils se sont plaints d'un racisme rampant chez les Windsor face à Oprah Winfrey. Révélatision sismique. Habile, la reine a dû prétexter une mémoire sélective. Furieux, William a fermement démenti les graves accusations. Des mots de la princesse Anne repris par Meghan Markle lors de son interview intriguent.

Mais pour Lady Colin Campbell, la mère de Zara Tindall, depuis peu grand-mère pour la troisième fois, aurait surtout subi la vengeance des Sussex à trop douter de la capacité de Meghan à assurer le royal job depuis le début de son idylle avec Harry. La meilleure défense resterait donc l'attaque. C'est mal connaître Anne, 70 ans, une vie dédiée au service de la Couronne, un mental d'acier... et une sévérité extrême avec les rebelles. Lady Diana en a fait les frais.

Ne pas se fier aux sourires forcés. Anne déteste les accolades et les selfies auxquels la jeune génération des Windsor cède, quand elle rencontre des foules. Pas son genre. Trop (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Najat Vallaud-Belkacem a perdu 10 kilos depuis qu'elle n'est plus ministre
Gros blues du prince William : "Il a perdu son frère et son meilleur ami"
Le saviez-vous : Patrick Juvet a eu une histoire avec Melanie Griffith
Guerre déclarée entre Meghan Markle et la princesse Anne ? Cet indice pas anodin
Kate Middleton a bien fait des efforts avec Meghan Markle : la vérité qui fait mal