Les princes de l'amour : que risque Zoubir, l'ex-candidat policier, après sa convocation à l'IGPN ?

·1 min de lecture

Zoubir se souviendra très longtemps de son passage dans Les princes et les princesses de l'amour. La participation de l'ancien candidat de l'émission de téléréalité de W9 fait en effet grincer des dents la police. Agent dans un commissariat du 16ème arrondissement de Paris, l'ancien prétendant de Sara était en arrêt maladie pendant la durée du tournage. Pire, sa hiérarchie n'était pas au courant de sa candidature au programme. Et c'est sans compter sur les vidéos Tik Tok de Zoubir dans lesquelles il apparaît avec son uniforme pour réaliser des challenges et proposer des modules baptisés "sortir sans attestation" ou encore "choper des snaps et des numéros sur les contrôles Covid".

Le jeune homme fait ainsi l'objet de plusieurs enquêtes administratives après un signalement auprès de l'IGPN (Inspection Générale de la Police Nationale). La préfecture de police ne digère également pas le passage de Zoubir sur le plateau de Touche pas à mon poste. Le 19 janvier, le policier avait ainsi expliqué à Cyril Hanouna qu'il n'était plus en accord avec sa fonction et avait notamment dénoncé des comportements racistes au sein de la police. Les mots de trop pour sa hiérarchie auprès de laquelle il va devoir répondre de ses actes et de ses déclarations.

Invité de l'émission En toute intimité de Sam Zirah sur YouTube, Zoubir a confirmé que début février il allait encore une fois être entendu par IGPN, après une première convocation au sujet de ses vidéos sur Tik Tok. Cette fois, il va évoquer sa (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Marie-Claude Pietragalla a 58 ans : que devient l’ex-juge de Danse avec les stars ?
Amel Bent : ce trait de caractère de ses filles qui la rend si fière
VIDEO Jean-Michel Blanquer essaie de faire du sport et devient la risée des internautes
Angelina Jolie : sa prise de conscience dans la gestion de son divorce avec Brad Pitt
Hilona prête à se remettre avec Julien Bert ? Ce souvenir précieux de leur histoire qu'elle conserve