Prince William : ce nouveau rôle qui le prépare à devenir roi

Le palais de Buckingham vient d'annoncer la nomination du prince William en tant que haut-commissaire de Sa Majesté à l'Assemblée générale de l'Église d'Écosse pour l'année 2020. Une nomination prestigieuse qui montre à nouveau la confiance accordée par Elizabeth à son petit-fils et son désir de le mettre en avant.

Chaque année qui passe rapproche un peu plus le prince William de son couronnement. Un jour prochain le fils aîné du prince Charles deviendra roi. Et si l'époux de Kate Middleton se prépare depuis son plus jeune âge à son destin royal, sa préparation a connu un coup d'accélérateur ces derniers mois. Il y a quelques jours, la reine Elizabeth a nommé son petit-fils haut-commissaire de Sa Majesté à l'Assemblée générale de l'Église d'Écosse pour l'année 2020. La nouvelle a été annoncée par le palais sur le compte Twitter officiel des Cambridge.

Selon Richard Palmer, le correspond royal du Daily Express, il s'agirait en grande partie d'une "nomination honorifique" mais aussi d'"une nouvelle façon de le préparer à son futur rôle de roi." Le duc de Cambridge s'apprête donc à jouer un rôle crucial dans le maintien des liens entre l'Ecosse et l'Angleterre alors que la Grande-Bretagne se prépare à quitter l'Union européenne. Pour comprendre un peu mieux de quoi il s'agit, il faut se pencher sur le texte rédigé par Buckingham. On y apprend notamment que "l'Église d'Écosse est entièrement autonome" et que la reine Elizabeth n'en est qu'un "membre ordinaire" lorsqu'elle assiste à un service religieux en Ecosse.

Le rôle du Haut-commissaire, nommé par Sa Majesté sur avis du Premier Ministre, est de représenter la reine lors de l'Assemblée générale qui se réunit chaque mois de mai à Edimbourg. Le prince William devra notamment oeuvrer à "maintenir les relations entre l'État et l'Église". Le communiqué

Retrouvez cet article sur GALA

Ce contenu peut également vous intéresser :