Le prince William intervient personnellement pour aider un ami afghan et sa famille à quitter l'enfer de Kaboul

·1 min de lecture

La situation est dramatique. Durant le mois d'août, les talibans ont renversé le gouvernement afghan en seulement 15 jours après une offensive éclair dans plusieurs capitales régionales. Cette déstabilisation politique et régionale fait suite au retrait américain d'Afghanistan, une décision prise par Donald Trump et impulsée par Joe Biden qui a fait du 31 août la date butoir pour le retrait des forces occidentales. Mais pour la population afghane mais également pour la sécurité des pays occidentaux, le retour au pouvoir des talibans n'est pas une bonne nouvelle. Prônant la loi islamique et l'application stricte de la charia, les insurgés bafouent le droit des femmes, faisant ainsi remonter des souvenirs vieux de 20 ans. Au pouvoir entre 1996 et 2001, les talibans avaient mis en place un régime de terreur en Afghanistan avec lapidation des femmes en public, décapitation des homosexuels et complicité avec les terroristes. C'est pour cette raison que l'armée américaine est intervenue dans le pays en 2001 suite aux attentats du 11 septembre et a réussi à renverser le régime.

Du côté de l'Angleterre, une vive polémique éclabousse le Premier ministre Boris Johnson après des erreurs dans l'évacuation des afghans suite à la précipitation de leur retrait du pays. A Kaboul, les habitants ont été pris de panique et ont tenté de fuir en embarquant à bord d'avions occidentaux, mettant en danger leur vie. Alors que le Premier ministre britannique est sous le feu des critiques face à cette situation (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Emmanuel Macron : sa tentative d'accent marseillais étonne en plein discours (VIDEO)
"Ne vous laissez pas déconcentrer" : Emmanuel Macron contraint d'interrompre son discours à Marseille à cause de la pluie battante (VIDEO)
Nicole Coste, la mère du fils aîné d'Albert de Monaco, réfute les rumeurs "d’accord financier" avec le prince : "Je ne suis pas comme ça"
Emmanuel Macron à Marseille : interrogé par une écolière, il révèle son salaire
Emmanuel Macron épinglé pour son non respect des gestes barrières à Marseille : les internautes irrités

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles