Le prince William et Harry fâchés : pourquoi leur père Charles n'a pas su contrôler la situation

Les raisons du départ de Meghan et Harry peuvent être nombreuses. Outre l’acharnement des tabloïds et les critiques de l’opinion publique à leur encontre, on se souvient des rumeurs persistantes de tensions entre les Sussex et les Cambridge. Harry et William, jadis inséparables, étaient soudainement considérés comme des frères ennemis. Selon Camilla Tominey, journaliste du site britannique The Spectator, la responsabilité du conflit en incombe principalement au prince Charles, le père deux ducs, qui peinerait à avoir quelque forme d’autorité familiale : « Beaucoup se sont demandé pourquoi, en tant que père de William et Harry et seul parent vivant, Charles n'a pas pu négocier la paix entre ses fils autrefois inséparables. La vérité est que les frères royaux n'écoutent pas vraiment le " Papa " qu'ils ont longtemps semblé considérer avec un certain degré de ridicule affectueux. »

Face à deux « fils à maman » notoires, Charles a eu bien de la peine à se faire accepter. Quand ses assistants ont demandé à William de faire son éloge lors d’un documentaire rendant hommage à Lady Diana, ce dernier aurait purement et simplement refusé. « Seul Harry rendit un bref hommage », témoigne notre consœur. Pour William, Charles était un père absent, et il n’a pas hésité à lui faire sentir, comme le révèle cette anecdote : « Alors que les parents de Kate, Michael et Carole Middleton, voyaient beaucoup plus le Prince George, la princesse Charlotte et le prince Louis, Charles aurait été bouleversé

Retrouvez cet article sur GALA

Jacques Chirac : cette phrase assassine de Bernadette
VIDEO - Vincent Lagaf' divorcé : l'énorme gaffe d'Anne Roumanoff
Emmanuel Macron et Édouard Philippe moqués : ce panneau géant qui les ridiculise
Ce trajet infernal de Danielle et François Mitterrand après la naissance de Mazarine
ONPC : Mélanie Page, la compagne de Nagui, donne une leçon d'amour