Le prince William encore mobilisé par Elizabeth II pour sauver l'unité du royaume

·1 min de lecture

La reine Elizabeth II réitère sa confiance en son petit-fils William. Le prince de 38 ans vient d'être à nouveau nommé par la monarque de 94 ans pour la représenter à l'Assemblée générale de l'Église d'Écosse, qui se tiendra en mai. Une mission importante d'autant qu'elle intervient à un moment crucial puisque les indépendantistes ont dévoilé leur nouveau projet de loi pour un autre référendum sur l'indépendance, il y a quelques heures ce lundi 22 mars.

Selon ce texte, il reviendrait au Parlement écossais de trancher sur la date à laquelle se tiendrait le scrutin, auquel Londres reste opposé mais dont le gouvernement local pense qu’il devrait avoir lieu après cette pandémie. Le prince William prononcera les allocutions d'ouverture et de clôture de cette assemblée et y exercera à un certain nombre de fonctions officielles. Tout comme en 2014, la question posée sera "L'Écosse doit-elle devenir un pays indépendant ?".

Une nouvelle mission de taille pour le prince William. C'est déjà le fils aîné du prince Charles qui brisait pour la première fois le silence après l'interview polémique de Meghan Markle et Harry. Le 11 mars dernier, à l'occasion de sa première apparition officielle avec son épouse Kate Middleton, le futur roi mettait les points sur les "i". "Nous ne sommes absolument pas une famille raciste", avait-t-il déclaré, visiblement affecté. La reine Elizabeth II s'était alors rangée de son côté suite à ces déclarations.

Alors que le prince Charles n'a jamais été aussi prêt (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Meghan Markle et Harry : cette prise de guerre qui ne va pas plaire à William et Kate
Affaire PPDA : Florence Porcel s'attendait à "l'obscénité de la réaction" du journaliste
Prince William, le "taulier" des Windsor : "Charles n'a pas assez de tripes"
Corinne Masiero échappe à une poursuite pour « exhibition sexuelle »
Julien Doré sous le charme d'une actrice télé... sa réponse est adorable