Le prince William, désormais fusionnel avec son père Charles : le geste de Harry a tout changé entre eux

Unis dans la tourmente. Ces derniers mois, la complicité des princes Charles et William s'est renforcée à mesure que la famille royale traversait des tempêtes. Et il faut dire qu'il y en a eu. L'interview vérité de Meghan Markle en Afrique, le scandale dans lequel est embourbé le prince Andrew, le départ des Sussex au Canada... autant de polémiques qui ont solidifié la relation du père et du fils aîné. D'ordinaire pudiques, le duc de Cambridge et le prince de Galles ont dévoilé leur complicité au monde entier ce mardi 11 février lors du premier engagement conjoint du nouveau Fab Four. Déçu d'avoir raté un panier, le prince William a pu compter sur son père, qui lui a tendrement posé les mains sur les épaules. D'ailleurs, cette visite à Loughborough était pour une cause qui tient à cœur aux futurs monarques. Mais cette proximité nouvelle "en dit long" sur leur relation selon la biographe de Charles, Sally Bedell Smith, qui s'est confiée à Vanity Fair.

"On a senti une chaleur spontanée entre eux. Outre le lien très visible, il existe de nombreuses preuves indiquant un alignement plus étroit entre Charles et William", a-t-elle poursuivi. Il y a quelques mois, alors en pleine tourmente après le suicide de Jeffrey Epstein, le duc de Cornouailles avait tenu à ce que son fils joue un rôle dans la décision du retrait du prince Andrew. Pareil lorsque la famille royale a dû définir les modalités du départ des Sussex. En renonçant à ses fonctions royales, le prince Harry a renforcé malgré

Retrouvez cet article sur GALA

VIDÉO - François Fillon et les affaires, un destin à la Patrick Balkany ? "Il peut s'inquiéter"
VIDÉO - Fanny Neguesha, cash : la chroniqueuse de TPMP révèle ses opérations esthétiques
VIDÉO - Isabelle Mergault évoque sa fille adoptive Maya : "Faut se lever plus tôt !"
Peter Phillips séparé de son épouse Autumn : cette proximité précieuse avec le prince William, son cousin
Adele : après ses 45 kilos perdus, de nouvelles procédures esthétiques ?