Prince William : qui est son bras droit, qui se voit proposer un nouveau rôle prestigieux ?

Le prince William va devoir se séparer de son bras droit Simon Case pour une durée indéterminée. En effet, celui qui est le secrétaire privé du duc de Cambridge depuis deux ans s'est vu confier un rôle de premier plan à Downing Street pour aider à élaborer et à mettre en œuvre la réponse du gouvernement face au Covid-19. Comme rapporté par Hello!, le porte-parole officiel du Premier ministre a cependant précisé qu'une fois la mission confiée accomplie, il pourrait retourner auprès du mari de Kate Middleton.

Le porte-parole officiel de Boris Johnson a précisé : "Simon Case travaille sur la réponse au coronavirus en tant que secrétaire permanent et quitte donc temporairement la maison royale. Le coronavirus est évidemment un élément sur lequel les membres du gouvernement travaillent beaucoup actuellement. Par ailleurs, Simon rendra compte au secrétaire du Cabinet, Sir Mark Sedwill."

Une sacrée carrière

Simon Case a eu le privilège de travailler pendant deux ans avec celui qui enchaîne les confidences sur ses trois enfants George, Charlotte et Louis, mais avant cela, il a enchaîné les collaborations prestigieuses. Ainsi, il a été le secrétaire privé principal de David Cameron lorsqu'il était Premier ministre, puis de sa successeur Theresa May entre 2015 et 2017.

Avant de commencer sa mission pour le prince William, en juillet 2018, il était directeur général de l'Irlande du Nord et de l'Irlande au ministère de la sortie de l'UE. A seulement 41 ans, cet anglais peut se vanter d'avoir

Retrouvez cet article sur GALA

"Hypocrisie ou lâcheté ?" : Emmanuel Macron très en colère contre Gérard Larcher
“Agnès Buzyn, c’est l’assurance de perdre” : le casse-tête de la majorité pour les municipales à Paris
Zara Tindall met un petit coup de pression à Kate Middleton et William
"Ce sera terrible pour moi" : Sidonie Bonnec meurtrie par l'arrêt de son émission avec Thomas Hugues
"J'aurais misé sur tout le monde sauf sur toi" : pourquoi Cyril Lignac (Tous en cuisine) n’était pas pris au sérieux