Le prince Philip, roi de la gaffe

·1 min de lecture

La nouvelle a endeuillé un pays entier. Le prince Philip, époux de la reine d'Angleterre, est décédé ce vendredi 9 avril, à l'âge de 99 ans. La nouvelle a été annoncée par Buckingham Palace, par voie de communiqué. En février dernier, le mari d'Elizabeth II avait été hospitalisé à la suite d'un malaise. Après un mois de soins, le duc d'Édimbourg s'est rendu au château de Windsor, pour y poursuivre sa convalescence. C'est là qu'après 70 ans au service de la Couronne, le prince Philip a rendu son dernier souffle.

Les hommages venant des quatre coins de la planète se multiplient. Le président de la République, Emmanuel Macron, Boris Johnson ou encore Justin Trudeau ont salué sa mémoire. Le peuple britannique pleure son prince et continue de déposer des messages ou des fleurs devant le château de Windsor ou le palais de Buckingham. L'homme qui a fait chavirer le cœur de la reine a su marquer son temps par ses actes, mais aussi ses paroles. S'il possédait de nombreux titres, comme celui de chevalier de l'ordre de l'Éléphant au Danemark, il aurait pu prétendre à celui du roi de la gaffe.

L'homme, qui secondait régulièrement la reine Elizabeth II lors de ses déplacements, s'est souvent fait remarquer par des propos qui n'étaient pas toujours du goût de tous. Certaines de ses blagues manifestaient une forme de condescendance, voire de racisme. Un article rédigé par Le Monde, ce vendredi 9 avril, dévoile quelques perles du grand-père des princes Harry et William. À un aborigène, il demanda (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Dîners Clandestins : Pierre-Jean Chalençon sorti de garde à vue et des millions non déclarés
Prince Harry : les funérailles du prince Philip, son ultime chance de réparer les dégâts ?
Mort du prince Philip : Sophie de Wessex en larmes, "la reine a été incroyable"
"Je saisis la justice" : Rachida Dati alerte Olivier Véran !
Mort du prince Philip : ses derniers jours auprès de la reine, « affaibli mais lucide »