Prince Philip : comme Meghan, il a eu la vie dure à Buckingham

·1 min de lecture

S'il a eu pour habitude de remettre de l'ordre dans la Firme, il fut un temps où le prince Philip a peiné à s'habituer à la vie à Buckingham, des décennies avant que Meghan Markle ne se plaigne de ce quotidien à Oprah Winfrey. L'homme dont l'ex-actrice s'est dite proche a cependant eu droit à un accueil glacial des Windsor selon le livre The Duke. Dans celui-ci, l'auteur britannique Ian Lloyd retrace les premiers pas du défunt duc d'Édimbourg au sein de la monarchie. Après un premier Noël avec sa future belle-famille, en 1943, il s'est fait une place en pleine adversité. Cité par le biographe Harold Nicolson, le secrétaire privé de George VI Tommy Lascelles a révélé que les parents de Sa Majesté Elizabeth II le trouvaient d'abord "dur, de mauvaise humeur, mal éduqué" et nourrissaient la certitude qu'il serait un mari infidèle.

Il faut dire que la reine mère avait d'autres attentes pour sa fille aînée. Soucieuse de son avenir, Elizabeth Bowes-Lyon lui avait dressé une liste de célibataires éligibles. Des jeunes hommes issus de l'aristocratie britannique, sensibles et charmeurs. Des époux et beaux-fils parfaits à ses yeux, et donc, tout ce dont Sa Majesté Elizabeth II ne rêvait pas. Loin d'être convaincue par le prince Philip, ce jeune homme qu'elle affublait du surnom "le Hun", la reine mère aurait surtout été en proie à un sentiment anti-germanique, comme le décrypte Ian Lloyd. Quelques années avant de partager sa table avec lui, elle avait été frappée en plein cœur par la mort (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Michaël Youn et Isabelle Funaro : comment leur couple s'est-il rencontré ?
PHOTO - Charlotte Gainsbourg et sa fille Joe en virée à Londres... pour une bonne raison
VIDÉO - "Des rigolos de kermesse" : Philippe de Villiers cynique face à Laurence Ferrari
Les regrets de Meghan Markle et Harry après leur interview choc
VIDEO - Jean-Claude Jitrois en "couple à 3" avec sa femme et un homme : il parle cash