Le prince Philip, une vie dans l’ombre d’Elisabeth II (partie 1)

·1 min de lecture

La nouvelle a été annoncée sur le compte Twitter officiel de la famille royale : le prince Philip est mort "paisiblement ce (vendredi) matin au château de Windsor". Dans cet épisode spécial du podcast Europe 1 Studio "Au cœur de l'histoire", Jean des Cars revient sur le parcours de cet homme au tempérament bien trempé, qui a passé sa vie dans l'ombre de sa femme : la reine Elisabeth II.   

Nous sommes à Londres, le 20 novembre 1947. Il est 11h15, un carrosse quitte le palais de Buckingham. A l’intérieur, le roi George VI, dans un des uniformes qu’il a portés toute la guerre et sa fille aînée, la princesse héritière Elizabeth, dans une robe de satin ivoire. A cause du rationnement des tissus, ses cousines et ses amies ont offert leurs propres coupons pour que le couturier Norman Hartnell réalise cette merveille, un long voile brodé retenu par une tiare de diamants complète la tenue de la mariée. Arrivés à l’abbaye de Westminster, les femmes sont en robe longue et chapeautées, les hommes en habit ou uniforme, malgré les restrictions de l’immédiat après guerre. La mariée gagne sa place devant l’autel au bras de son père, profondément ému. Son futur époux, Philip, l’attend au pied de l’autel, superbe en lieutenant de la Royal Navy. La cérémonie est historique : c’est la première fois, depuis 1816, qu’est célébré le mariage d’une princesse héritière d’Angleterre dans l’abbaye. C’est aussi le premier mariage princier de l’après-guerre. Le futur marié a enterré sa vie de garçon la...


Lire la suite sur Europe1