Le prince Philip hospitalisé : son retour auprès d’Elizabeth II repoussé

·1 min de lecture

Le 10 juin prochain, le prince Philip, époux de la reine Elizabeth II, célèbrera son 100ème anniversaire. Mais cet événement ne sera fêté que si la santé du duc d’Edimbourg le permet. Il y a tout juste une semaine, le prince Philip suscitait l’inquiétude après la publication d’un communiqué officiel de Buckingham Palace : « Son Altesse Royale le duc d’Edimbourg a été admis à l’hôpital King Edward VII de Londres le mardi 16 février au soir. L’admission du prince Philip est une mesure de précaution prise sur les conseils du médecin de la famille », était-il indiqué. En dépit des restrictions imposées pour lutter contre le coronavirus, qui n’est pas la cause de l’hospitalisation du prince, ce dernier a reçu la visite de plusieurs membres de la famille royale. A commencer par son fils, le prince Charles, mais également son petit-fils William qui s’est montré rassurant au moment de donner des nouvelles de son grand-père : « Le prince William a été interrogé ce matin sur son grand-père lors d'une visite dans un centre de vaccination. Il a dit : “Oui, il va bien, ils le surveillent”. Et il a fait un clin d'oeil », indiquait la spécialiste de la couronne Rebecca English dans un tweet.

A un âge avancé, il était donc plus prudent de garder le prince Philip en observation après son admission pour pouvoir réagir le plus rapidement possible en cas d’un nouveau malaise. Mais après une semaine presque complète d’hospitalisation, cette précaution est toujours d’actualité.

Selon les dernières informations (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Je te promets : ce lien particulier qui unit Narcisse Mame et son personnage dans la série
PHOTO Cauet célèbre les 21 ans de son fils Valmont et dévoile un cliché qui sidère les internautes
Natasha St-Pier maman : sa réaction face aux crises de son fils
VIDEO Slam : une candidate un peu trop excitée chute et renverse le décor
Cristiano Ronaldo : gravement blessé, le chat du footballeur est rapatrié... en jet privé