Le prince Philip, fragile et confiné à Windsor, a déjà organisé ses funérailles

A 98 ans, le prince Philip a quitté sa résidence de Sandringham, dans le Norfolk, pour rejoindre son épouse la reine Elisabeth II, au château de Windsor, situé à une trentaine de Kilomètres de Londres. C'est là que le couple royal a décidé d'être confiné et d'affronter l'épidémie du coronavirus. Le duc d'Edimbourg est arrivé en hélicoptère, surmontant sa fatigue et sa grande faiblesse physique. Pour rien au monde, il ne voulait laisser seul son épouse dans cette épreuve. Il désire être à ses côtés et nulle part ailleurs.

Alors que tout le monde s'inquiète pour son état de santé, lui sourit. La mort, il ne la redoute pas. Il l'a tellement côtoyée dans son existence. Il a toujours fait face, ne se laissant jamais déborder par les sentiments. Sans affect, il a préparé ses funérailles, supervisé les moindres détails. Tout est prêt, il ne laissera jamais à sa femme le lourd fardeau de les organiser. Il la respecte trop.

Une cérémonie très privée à Windsor

Sous le nom de code "Forth Bridge", le duc d'Edimbourg a conçu toute la cérémonie avec les conseillers de Buckingham Palace. Il a refusé les funérailles d'Etat à Westminster, à Londres, que souhaitait lui réserver sa Majesté. Il a été l'homme de l'ombre de la Couronne britannique, celui qui marche toujours deux pas derrière la reine, alors à quoi bon tout ce faste. Il désire un service strictement privé, donné à la chapelle Saint-George de Windsor. Il veut être uniquement entouré de son clan. Son épouse, la reine Elisabeth II, ses quatre

Retrouvez cet article sur GALA

VIDÉO - Zazie ne respecte pas le confinement avec ses musiciens : la toile choquée
Melania Trump confinée et claquemurée dans les appartements de la Maison Blanche
Jair Bolsonaro, qui avait insulté Brigitte Macron, fait une drôle de remarque sur les sexagénaires et la maladie
Eva Longoria : sa voix française Odile Schmitt, est morte
Meghan Markle et Harry lorgnent sur une superbe maison près d’un couple de stars