Le prince Philip débarqué en hélicoptère à Windsor : faut-il s’inquiéter ?

A cause de l'épidémie de coronavirus qui se propage en Europe et notamment en Angleterre, Elizabeth II a quitté Buckingham Palace ce jeudi 19 mars pour rejoindre ses quartiers de Windsor. Au château, Sa Majesté a retrouvé son mari, le prince Philip. Retiré à Sandrigham depuis qu'il a pris sa retraite, le duc d'Edimbourg est arrivé en hélicoptère. A cause de son état de santé ?

Depuis qu'il a pris sa retraite, le prince Philip n'a quitté qu'à de très rares occasions le domaine de Sandringham. Ce jeudi 19 mars pourtant, c'est bien loin de cette maison de campagne où il coule des jours heureux qu'il a posé ses valises. Quelques heures après la reine Elizabeth II, qui a quitté ses quartiers de Buckingham Palace, le prince de 98 ans l'a rejointe au château de Windsor. Face à l'épidémie de coronavirus qui se propage et paralyse l'Europe, Sa Majesté et son époux ont donc préféré se confiner ensemble, une semaine avant la date prévue de leurs retrouvailles, à l'occasion des vacances de Pâques. "Le duc d'Edimbourg a changé ses plans et a été exfiltré de Sandrigham pour être auprès de la reine à Windsor", commentait Rebecca English, la spécialiste des têtes couronnées pour le Daily Mail. Mais à 98 ans, le prince Philip n'est pas arrivé au château en voiture. Il a approché le domaine... "en hélicoptère", assurait-elle. Un moyen de locomotion plus pratique pour le duc d'Edimbourg... mais aussi plus sûr ?

Depuis des mois en effet, l'état de santé du prince Philip est préoccupant. En décembre dernier, il avait été hospitalisé par "mesure de précaution" à quelques jours des fêtes de fin d'année et avait pu rejoindre sa famille juste à temps à Sandrigham, déjà à bord d'un hélicoptère. Mais du côté de la Couronne, on se veut rassurant sur la forme de l'époux d'Elizabeth II. Selon une source interrogée par The Express, le duc d'Edimbourg serait en "bonne santé" et aurait

Retrouvez cet article sur GALA

Ce contenu peut également vous intéresser :