« Si le prince Philip était mort plus tôt… » : la défense osée de Pierre-Jean Chalençon

·2 min de lecture

Dans un entretien accordé à Ici Paris ce mercredi 28 avril, Pierre-Jean Chalençon est revenu sur le scandale des dîners clandestins. L’homme d’affaires en a profité pour se défendre en citant les funérailles du prince Philip.

Depuis la diffusion d’un reportage de M6 début avril, l’affaire des repas clandestins a provoqué un véritable séisme, impliquant différentes personnalités. Pierre-Jean Chalençon, propriétaire du palais Vivienne où plusieurs dîners ont été organisés, est revenu sur les événements dans Ici Paris, ce mercredi 28 avril. L’homme d’affaires l’affirme, « cela fait des mois que je n’ai pas organisé de soirées ici. Quand j’invite des copains, ils sont maximum trois ». Agacé d’avoir été présenté comme quelqu’un qui organise des soirées, alors que la crise sanitaire paralyse tout le pays, Pierre-Jean Chalençon estime avoir été victime d’une tentative d’assassinat médiatique.

Selon Pierre-Jean Chalençon, les faits, qui ont « fait pschitt », n’auraient pas eu le même effet s’ils avaient été révélés à quelques jours d’intervalle. « Si le prince Philip état mort une semaine plus tôt, on n’en aurait pas parlé », lance le collectionneur, alors que le duc d’Édimbourg s’est éteint le 9 avril. En effet, la mort de l’époux d’Elizabeth II et ses funérailles, diffusées le 17 avril par la BBC, ont monopolisé la presse et une bonne partie du monde tout au long du mois.

L’affaire des repas clandestins avait pris un tournant politique lorsque Pierre-Jean Chalençon a affirmé qu’il dînait régulièrement avec des ministres. Des propos sur lesquels il était ensuite revenu, affirmant qu’il s’agissait d’un poisson d’avril. « C’était de l’humour. Quand j’ai raconté ça, je n’ai pas dit que c’était des ministres en (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Ce contenu peut également vous intéresser :

Emmanuel Macron sournois sur le déconfinement ? "Le diable se cache dans les détails…"
"Chassez le naturel..." : Jean Castex fustige Marine Le Pen
Meghan Markle : pourquoi elle est dans le collimateur de William depuis des lustres
« Pas sûr qu’on y arrive » : le Pr Alain Fischer émet des doutes face à Sonia Mabrouk
Le prince Harry pointé du doigt : "L' échec Meghan Markle", c'est de sa faute !