"Si le prince Philip était mort une semaine plus tôt..." : Pierre-Jean Chalençon dénonce l'emballement médiatique sur l'affaire des dîners clandestins

·1 min de lecture

Pierre-Jean Chalençon a beaucoup fait parler de lui ces dernières semaines, bien malgré lui cette fois. Le collectionneur a en effet été accusé d'avoir organisé des dîners clandestins dans son hôtel particulier. Il a même été placé en garde à vue dans le cadre de cette affaire, comme le chef Christophe Leroy et sa femme. Il avait d'abord nié les accusations, expliquant qu'il s'agissait d'un énorme poisson d'avril, avant de reconnaître ses torts. C'est cette fois dans une interview accordée au magazine Ici Paris qu'il est revenu sur cette polémique.

L'ancien acheteur d'Affaire conclue révèle d'abord qu'il n'a jamais organisé de dîner clandestin au Palais Vivienne le 1er avril. "Cela fait des mois que je n'ai pas organisé de soirées ici. Quand j'invite des copains, ils sont au maximum trois. En plus, ma cuisine est cassée", souligne-t-il. Il juge toute cette affaire "abracadabrantesque". "On a essayé de m'assassiner médiatiquement pour un truc qui a fait pschitt", ajoute-t-il. Et cette histoire n'aurait pas pris une telle ampleur selon lui "si le prince Philip était mort une semaine plus tôt". Quant à sa sortie sur ses dîners avec les ministres, il s'agissait d'humour d'après lui et il précise qu'il n'avait pas signalé si les ministres étaient en exercice ou pas. "Cette histoire m'a complètement dépassé", poursuit-il. Au sujet de sa garde à vue, le spécialiste de Napoléon indique à nouveau qu'il s'agissait d'une "déposition" et que les policiers ont été "délicieux".

Dans cet entretien, (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Emmanuel Macron ne devrait pas dévoiler les étapes du déconfinement lors d'une allocution télévisée mais dans la presse écrite
Meghan Markle et le Prince Harry pas les bienvenus en Angleterre : leur cote de popularité est au plus bas
Jean Castex bientôt évincé selon une proche de Macron : découvrez qui pourrait devenir Premier ministre
Emmanuel Macron avance une date pour la levée totale du couvre-feu
Critiqué par le Dr Jérôme Marty, Martin Blachier tacle le chroniqueur des Grandes Gueules : "Quelle est sa légitimité ?" (VIDEO)