Le prince Harry a tué 25 personnes : "J'avais fait ce qu'il fallait", révélations glaçantes

Le prince Harry a tué 25 personnes :
Le prince Harry a tué 25 personnes : "J'avais fait ce qu'il fallait", révélations glaçantes - BestImage, © JLPPA/Bestimage

Le prince Harry, engagé durant dix ans dans l'armée britannique, a fait des révélations sur ses années de soldat. Prince ou non, Harry était logé à la même enseigne que tous ses compagnons de route et a même avoué l'inavouable : être responsable de la mort de 25 personnes.

Avant de se ranger avec Meghan Markle et de devenir le père de deux enfants, Lilibet (1 an) et Archie (3 ans), le prince Harry a connu mille vies. Celle de fêtard insouciant (il a perdu sa virginité à 17 ans avec une femme plus mûre derrière un pub très fréquenté) et celle, beaucoup plus sérieuse, de soldat de l'armée britannique. Son engagement lui a valu plusieurs missions en Afghanistan entre 2007 et 2008. Le prince revient sans tabou sur cette période de sa vie dans Spare (Le suppléant en français), ses mémoires à paraître le 10 janvier prochain.

Malgré l'aveu énorme que ses propos représentent, le prince Harry est en mesure de confirmer l'impensable. Pendant qu'il était en guerre, le duc de Sussex a tué pas moins de 25 personnes, des "talibans". Il est revient d'ailleurs sur l'importance de garder la tête froide dans de tels moments : "Nous tirons quand il le faut, prendre une vie pour sauver une vie. [...] Il me paraissait essentiel de ne pas avoir peur de ce nombre. Donc le nombre pour moi c'est 25. Ce n'est pas un chiffre qui me remplit de satisfaction, ni qui m'embarrasse", apprend-on par le biais de The Telegraph et du Daily Mail.

A l'époque, le prince Harry est engagé comme pilote d'hélicoptère de la Royal Air Force, soumis à un entraînement régulier et sans pitié, devant considérer ses cibles comme "des pièces de jeux d'échecs" : "Il est impossible de tuer une cible si on la...

Lire la suite


À lire aussi

Une ancienne star du PSG accusé d'agression sexuelle, elle choisit la télévision pour s'expliquer
Jeremy Renner se filme en soins intensifs : mal en point mais bien chouchouté après son terrible accident
"C'est délirant" : Apolline de Malherbe agacée, cette difficulté qu'elle a rencontrée pour l'un de ses quatre enfants