Prince Harry en solo : il donne une nouvelle interview depuis sa sublime propriété de Los Angeles

·1 min de lecture

Dans son passé, le prince Harry ne s'était jamais vraiment posé de questions sur le racisme. Pas particulièrement témoin de préjugés racistes ou de situations et scènes d'injustices, il a fallut qu'il épouse Meghan Markle en mai 2018 pour comprendre le sujet, comme il l'a déclaré dans une interview, accordée à l'activiste Patrick Hutchinson pour GQ. S'il s'exprime depuis plusieurs semaines à propos des prochaines élections présidentielles américaines avec son épouse, cette fois c'est seul que le duc de Sussex a décidé d'aborder la question du racisme, dont il est désormais témoin dans son cercle intime.

"Une fois que vous vous en êtes rendu compte ou que vous vous sentez un peu mal à l'aise, il vous incombe de sortir et de vous éduquer, car l'ignorance n'est plus une excuse", a-t-il ainsi déclaré depuis sa demeure de Montecito où il s'est installé avec Meghan Markle et leur fils Archie. Assumant d'avoir longtemps entretenu une ignorance à propos des préjugés racistes, le prince Harry explique qu'il n'avait jusqu'alors "aucune idée que cela existait", et ce à cause de son éducation. "Aussi triste que cela puisse être à dire, il m'a fallu de très nombreuses années pour le réaliser, surtout vivre un jour ou une semaine à la place de ma femme", a-t-il ainsi expliqué.

Meghan et Harry engagés contre le "racisme structurel"

Victime de racisme, et ce même au sein de la famille royale, Meghan Markle semble avoir éveillé la conscience du prince (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Lady Di : cette angoisse pour ses fils William et Harry après sa sulfureuse interview confessions
Le tournant professionnel de Louis Ducruet
Meghan Markle "choquée": cette controverse qu'elle ne comprend absolument pas
Camilla Parker Bowles : cette paire de boucles d'oreilles en perles dont elle ne se sépare plus
Kate et William embauchent : ce critère indispensable pour leur prochaine femme de ménage