Le prince Harry s’est fait couper les vivres... et s'en plaint à Oprah Winfrey

·2 min de lecture

Mis en retrait de la famille royale britannique, le prince Harry vit son indépendance financière. Une situation dont il s’est plaint lors de l’interview accordée à Oprah Winfrey.

La liberté a un prix. Nul ne le sait plus que le prince Harry. Depuis sa mise en retrait définitive de la famille royale, le duc de Sussex apprend les velléités de l'indépendance financière. Mais le père du petit Archie n’aurait jamais pu s’émanciper de la Couronne sans l’héritage de la regrettée Lady Diana. C’est en tout cas ce qu’il a laissé entendre dans son interview-choc accordée à Oprah Winfrey, diffusée ce dimanche 7 mars sur la chaîne CBS. “Nous vivons grâce à l'argent que ma mère m'a laissé”, a-t-il expliqué. Le prince Harry en est persuadé : “Sans cela, nous n'aurions pas pu partir.” Tout ce qu’il voulait, “c’était assez d’argent pour obtenir la sécurité et mettre [sa] famille à l’abri”.

Lorsque le prince Harry a pris la décision de plier bagages et de s’envoler pour les États-Unis, la question de l’indépendance financière avait en effet été soulevée dans les plus hautes sphères de la monarchie. Pour aider son fils, Charles de Galles avait accepté de subvenir à ses besoins dans sa nouvelle vie outre-Atlantique pendant un an. Mais le principal intéressé et son épouse se sont finalement libérés de cette aide financière après avoir signé deux contrats avec Netflix et Spotify. "Ma famille m'a littéralement coupé le robinet financier”, avait tout de même regretté l’ancien militaire en 2020, comme l’a rappelé Vanity Fair ce lundi 8 mars. Un retour de bâton auquel le petit-fils de la reine Elizabeth II ne s'attendait pas de la part de son père, le prince Charles. “Je me sens (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Ce contenu peut également vous intéresser :

Gérald Darmanin fait « ostensiblement la gueule » : Jean Castex et Olivier Véran en font les frais
"C'est plutôt raté !" : Gilles-William Goldnadel cinglant sur la vaccination
Kate Middleton et Meghan Markle : les origines de leur mésentente
Le fils de Meghan Markle et Harry "privé" du titre de prince ? Encore un fâcheux mensonge
Affaire Delphine Jubillar : "Cédric avait tendance à la rabaisser" affirme un proche du couple