Prince Harry projeté au sol et violenté par William ? Les premières révélations chocs de ses mémoires

  • Les mémoires du prince Harry s'apprêtent à être publiées

  • Le duc de Sussex se livre sur ses relations houleuses avec le prince William

  • Il accuse notamment son frère de l'avoir frappé

Le prince Harry a décidé de dire sa vérité. Après avoir pris la parole, avec Meghan Markle, dans un docu-série diffusé sur Netflix, le duc de Sussex s'apprête à sortir ses mémoires. Même si on s'attendait à des confidences inédites, les premières informations évoquent plutôt... des révélations fracassantes de sa part. À quelques jours de la publication de Spare, le Guardian a publié un premier extrait dans lequel le prince Harry accuse son frère de l'avoir attaqué physiquement. En 2019, entre les murs de Kensington Palace, le prince William et le duc de Sussex se seraient violemment disputés. La raison ? Le prince de Galles aurait qualifié Meghan Markle de personne "difficile" et "grossière" et aurait confié à son frère cadet vouloir "l'aider" dans cette relation.

Dans ses mémoires, le prince Harry prétend avoir donné un verre d'eau au prince William pour le calmer et lui avoir dit : "Willy, je ne peux pas te parler quand tu es comme ça". C'est à ce moment-là que l'époux de Kate Middleton aurait perdu ses nerfs. "Il a posé l'eau, m'a appelé d'un autre nom, puis est venu vers moi. Tout s'est passé si vite. Très rapidement. Il m'a attrapé par le col, déchirant mon collier, et il m'a fait tomber au sol, décrit l'époux de Meghan Markle. J'ai atterri sur (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Meghan Markle : cette rumeur non démentie qui fait encore trembler la famille royale
Meghan Markle : sa réaction édifiante à la révélation du prince Harry sur sa bagarre avec William
Prince Harry : cette blague terrible de Charles à sa naissance qui lui a inspiré le titre de ses mémoires
"Par pitié les garçons…" : ce que Charles III aurait supplié ses fils de ne pas faire, selon les mémoires d'Harry
Prince Harry : cette décision radicale prise après avoir été prétendument agressé par son frère