Prince Harry : ces photos choc et ce document confidentiel qu'il a voulu voir à tout prix

C'est un coup de tonnerre qui s'abat sur Buckingham Palace le 31 août 1997 en apprenant la mort de Lady Diana. La Princesse de Galles vient de perdre la vie à la suite d'un accident de voiture en plein nuit sous le pont de l'Alma, au coeur de Paris. Un massage cardiaque n'a pas suffi à ranimer celle qui partageait il y a peu la vie de Charles. En pleine polémique conspirationniste, le Prince Harry comprend à peine l'événement qui bouleverse la couronne. Dans ses mémoires intitulées Le Suppléant, le Duc de Sussex évoque se souvient des photos choc des paparazzis révélant "l'arrière de la tête [de sa mère], affalé sur le siège arrière". "Je pense qu'à ce moment-là, je cherchais des preuves que c'était réellement arrivé" explique aujourd'hui le fils de Lady Diana en interview avec ITV. La preuve qu'elle avait été dans la voiture, qu'elle avait été blessée."

Le Prince Harry confie : "Je cherchais aussi à avoir mal parce qu'à ce moment-là, j'étais encore assez insensible à tout ça. C'était, encore une fois, mon corps, mon système nerveux en quelque sorte, qui s'est arrêté." Un souvenir vieux de plus d'une vingtaine d'années se rappelle encore à sa mémoire, celui de l'intrusion de Charles dans sa chambre à Balmoral pour lui souffler à l'oreille : "Mon chéri, maman a eu un accident de voiture". Le jeune adolescent de 12 ans aurait ensuite attendu que son père le rassure sur l'état de santé de sa mère. Mais le Prince de Galles "ne l'a pas (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Couronnement de Charles III : le programme complet dévoilé
Charles III : sa cousine va se marier avec une femme, premier mariage lesbien dans la famille royale
Charlene de Monaco : son absence lors d'un événement très important pour la famille princière interroge
Prince Harry : cet instant d'énorme malaise à la fin de son premier rendez-vous avec Cressida Bonas
Kate Middleton sophistiquée : qui est Natasha Archer, la femme cachée derrière ses looks ?