Prince Harry et Meghan Markle : Pourquoi la reine Elizabeth II pourrait leur retirer la garde d’Archie

Le prince Harry et Meghan Markle ont annoncé sur leur compte Instagram leur décision de prendre de la distance avec la couronne : « Nous avons l’intention de renoncer (au rôle de) membres seniors de la famille royale et de travailler pour devenir financièrement indépendants, tout en continuant à soutenir la reine ». Mais ce n’est pas tout, le duc et la duchesse de Sussex ont également annoncé leur volonté de déménager : « Nous prévoyons désormais de partager notre temps entre le Royaume-Uni et l’Amérique du Nord. » Si les internautes et la presse mondiale ont été surpris de cette annonce, c’est surtout la famille Windsor qui n’en revient pas. La famille royale, visiblement pas informée de la décision du petit-fils de la reine et de sa femme, a été plongée dans dans la stupeur la plus totale. S’il est difficile d’imaginer un prince dans la vie active, qu'en est-il de son fils, le petit Archie ?

Une famille qu’on ne quitte pas

Si le premier né de Meghan Markle et du prince Harry, Archie, n’a pas reçu de titre à sa naissance - le 6 mai 2019 - à la demande de ses parents, il n’en reste pas moins « la propriété » de la reine. Une loi vieille de 300 ans stipule que le souverain britannique est légalement assuré de la garde de tous les enfants mineurs de la Couronne. Cette loi vient du roi George 1er en 1717 qui, jaloux de son fils, a court-circuité son autorité en prenant ses petits-enfants à sa charge. Bonne ambiance chez les têtes couronnées !

En tout cas cela explique pourquoi encore

Retrouvez cet article sur Voici

Laeticia Hallyday : ce geste fort qui en dit long sur sa relation avec Pascal Balland
L’horoscope de la semaine du 10 au 16 janvier 2020 : le signe star est Scorpion
PHOTO Kim Kardashian souhaite la bonne année en lingerie
Gary Busey en deuil : son ex-femme est morte à 52 ans d’une overdose
Rihanna : Shaggy refuse de figurer sur son prochain album !