Le prince Harry et Meghan Markle : pourquoi étaient-ils si nerveux avant l'annonce de la deuxième grossesse ?

·1 min de lecture

"C’était un matin de juillet qui commençait aussi normalement que n’importe quel autre jour : préparer le petit déjeuner. Nourrir les chiens. Prendre des vitamines." Au mois de novembre 2020, Meghan Markle prenait la plume et racontait dans les colonnes du New York Times que, quelques semaines plus tôt, elle avait vécu un événement traumatisant pour toutes les femmes enceintes : une fausse couche. "Après avoir changé la couche, j’ai ressenti une grosse crampe. Je me suis laissée tomber doucement sur le sol, Archie dans les bras, en chantant une berceuse pour que nous soyions le plus calme possible, la douce mélodie contrastant fortement avec le pressentiment que j’avais, que quelque chose n’allait pas. Je savais, tout en ayant mon premier enfant dans les bras, que je perdais le deuxième", avait-elle écrit. Un témoignage fort, qui lui avait valu le soutien de son époux, le prince Harry, de sa mère, et d'une partie de la famille royale britannique.

Alors quand le temps était venu, dimanche 14 février, d'annoncer qu'ils attendaient leur deuxième enfant, les parents d'Archie ont eu des doutes. C'est ce que confie un proche au magazine People ce mercredi 17 février. Encore très peinés par la perte de leur bébé l'été dernier, le prince Harry et Meghan Markle étaient "nerveux" : "Il leur a fallu du temps avant d'être relaxés et de pouvoir savourer la bonne nouvelle", précise cette source. Pour autant, l'espoir de donner un petit frère ou une petite sœur à Archie n'avait jamais quitté (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Vanessa Hudgens : la comédienne recasée, découvrez son nouveau chéri
Mort de Tonton David : Manu Katché, bouleversé, rend hommage au chanteur
Samira Lachhab (La faute à Rousseau) : pourquoi elle a quitté Demain nous appartient
Meghan Markle enceinte : un proche de la famille royale critique l'annonce de la grossesse
DJ Snake fête la victoire du PSG en direct depuis le stade et provoque l'indignation des internautes