Prince Harry : son livre utilisé à des fins sanguinaires, cette erreur stupide qui a coûté la vie à un homme

Prince Harry : son livre utilisé à des fins sanguinaires, cette erreur stupide qui a coûté la vie à un homme
  • Le prince Harry a publié ses mémoires le 10 janvier

  • Dans Le Suppléant, le prince Harry révèle avoir tué 25 personnes en Afghanistan

  • L'Iran a justifié une exécution par les révélations du prince Harry

Le prince Harry aurait mieux fait de tourner son stylo cinq fois dans sa main avant d'écrire ses mémoires. Dans Le Suppléant, le duc de Sussex évoque notamment ses années passées dans l'armée britannique. L'époux de Meghan Markle révèle avoir tué 25 "combattants ennemis" en Afghanistan : "Je m'étais fixé comme objectif, dès le premier jour, de ne jamais me coucher avec des doutes sur le fait que j'avais fait ce qu'il fallait, que j'avais tiré sur des talibans et uniquement sur des talibans, sans civils à proximité". "Et il me semblait essentiel de ne pas avoir peur de ce nombre, 25", qui ne lui procure ni "satisfaction" ni "embarras". Cette révélation inattendue a permis de justifier la mort terrible d'un iranien. Accusé d'espionnage pour le MI6 par l'Iran, Alireza Akbari a été exécuté avant que le ministère iranien des Affaires étrangères n'attaque le prince Harry.

"Le régime britannique, dont un membre de la famille royale, considère le meurtre de 25 personnes innocentes comme le retrait de pièces d'échecs et n'a aucun regret à ce sujet, et ceux qui ferment les yeux sur ce crime de guerre ne sont pas en mesure de prêcher aux autres des droits humains droits", a-t-il écrit sur le compte Twitter officiel du ministère. L'exécution d'Alireza (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Prince Harry : ce qui aurait changé radicalement selon lui si sa mère Diana était encore en vie
"On n'avait pas trop apprécié" : cette manigance que Harry accuse Kate et William d'avoir faite à son mariage
"Un stylo avec..." : ce cadeau de Noël surréaliste que le prince Harry a reçu de la princesse Margaret
"J'y compte bien" : la réponse sans ambiguïté du prince William interpellé en plein déplacement avec Kate
Prince Harry : Archie et Lilibet victimes collatérales de son grand déballage ?