Prince Harry : cette interdiction très symbolique qu'il est prêt à soutenir

Les fans de rugby, et plus spécifiquement de l'équipe d'Angleterre, reconnaîtront la chanson. Repris à l'envi pendant les matchs du XV de la Rose, le couplet "Swing Low, Sweet Chariot" (en français "balance-toi doucement, doux char") pourrait pourtant faire l'objet d'une interdiction. C'est en tout cas le combat mené par le prince Harry, pourtant grand fan du sport au ballon ovale. L'époux de Meghan Markle, récemment impliqué dans le mouvement Black Lives Matter, appuie la décision de la Fédération anglaise de rugby à XV (RFU) de bannir le chant lors des matchs de rugby. "Le duc soutient les commentaires que la RFU a faits cette semaine concernant l'examen et suivra la décision de la RFU sur la question", a commenté un représentant du prince Harry auprès du Times.

Mais pourquoi une telle décision ? L'origine de la chanson pose en effet grandement question, puisqu'il s'agit à l'origine d'une ode à la libération des esclaves. Le "char", désignant tout autant un wagon qu'une barge pour permettre à l'esclave de se libérer de sa condition. L'hymne, écrit peu avant 1862 par un esclave noir du nom de Wallace Willis, comporte plusieurs strophes, mais seules les deux premières sont reprises lors des rencontres de l'équipe d'Angleterre depuis le 19 mars 1988.

Une chanson de la victoire

Ce jour-là, les Anglais assistent à un miracle, après une saison difficile (l'équipe a perdu 15 de ses 23 matchs dans ce qui s'appelle alors le tournoi des V nations). Alors que la rencontre contre les Irlandais

Retrouvez cet article sur GALA

Kate Middleton : qui est son père, le discret Michael ?
PHOTO - Laurence Boccolini nostalgique de son papa qui lui manque "comme pas possible"
Hermine de Clermont-Tonnerre, dans le coma, "a ouvert les yeux" : son ex plein d'espoir
Amel Bent appelle à "pardonner" alors que son mari risque la prison
Tom Leeb en couple ? Ses confidences sur sa vie amoureuse