Le prince Harry encore humilié, Elizabeth II pas au courant : basses manoeuvres à Buckingham

·1 min de lecture

Qui veut, à ce point, blesser le prince Harry ? Ce dimanche 8 novembre, Elizabeth II a été rejointe au Cénotaphe de Whitehall à Londres par le prince William, Kate Middleton (qui portait des bijoux appartenant à sa Majesté), le prince Charles et son épouse Camilla pour le Dimanche du Souvenir. Seuls le prince Harry et Meghan Markle manquaient à l’appel, eux qui ont alors organisé leur propre cérémonie du souvenir au cimetière national de Los Angeles. Et pourtant, la reine Elizabeth sait à quel point cette journée d'hommage national aux victimes de guerre compte pour son petit-fils, qui a servi l'armée britannique pendant 10 ans.

Mais, d’après le Times, Elizabeth II n’aurait rien fait pour désavouer le prince Harry en ce jour si symbolique. Lui qui, en plus, voulait faire déposer une gerbe en son nom au Royaume-Uni pour l’occasion. Une ambition à laquelle le prince Harry tenait mais que Sa Majesté ignorait. C’est ainsi un autre représentant de la couronne qui aurait refusé d’accéder à la demande du prince Harry que l’on dit extrêmement "blessé". À tel point qu’il a déposé sa couronne non pas au Royaume-Uni mais à Los Angeles, où il vit désormais avec Meghan Markle et Archie.

Une révélation du Times qui confirme alors les propos du prince Harry faisant état de "forces malveillantes" à Buckingham Palace. Robert Lacey, l'auteur de Battle of Brothers (Bataille de frères, en français) rapportait dans Vanity Fair que le duc de Sussex a toujours été convaincu que certains agissaient dans (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Diana contrainte au silence après son divorce ? Cette grande crainte avant son interview choc
Darius Rochebin accusé d'agressions sexuelles : le journaliste de LCI porte plainte
Melania Trump prête à divorcer ? Pourquoi elle ne va prendre aucun risque
Roselyne Bachelot "sait mordre" : Bruno Le Maire admiratif de sa collègue
Boris Vallaud plein d’humour : le mari de Najat Vallaud-Belkacem ironise sur ses cheveux