Le prince Harry brise le silence après la fausse couche de Meghan Markle

·2 min de lecture

Quasiment une semaine après l’annonce de la fausse couche de Meghan Markle, le prince Harry a pris la parole dans une vidéo où il évoque sa paternité.

Depuis l’annonce de la fausse couche de Meghan Markle dans une tribune signée dans le New York Times le 25 novembre dernier, le prince Harry n’avait pas pris la pris la parole. C’est désormais chose faite. Le duc de Sussex a brisé le silence ce mardi 1er décembre dans une interview vidéo qu’il a donnée à l’occasion du lancement WaterBear, une sorte de Netflix écolo. Très engagé pour l’environnement, le fils de Diana a tenu à soutenir cette nouvelle plate-forme qui proposera des documentaires gratuits du contenu original en direct provenant de 80 ONG. Des programmes que le passionné de l’Afrique regardera peut-être avec son fils, Archie, dans quelques années. C’est de lui qu’il a préféré parler, plutôt que d’évoquer le drame qu’il a vécu avec son épouse en juillet dernier. Plutôt que de parler de la perte tragique d’un enfant, l’homme de 36 ans a fait le choix d’évoquer le vivant et son fils âgé de 19 mois.

Pour celui qui a perdu son bébé l’été dernier, « être dans la nature est ce qui guérit le plus dans la vie ». Des valeurs qu’il compte bien inculquer à Archie. Il ne le cache pas : sa paternité l’a chamboulé. « Au moment où vous devenez père, tout change vraiment parce que vous commencez à réaliser et à vous demander : quel est l’intérêt d’amener une nouvelle personne dans ce monde qui sera en feu quand il aura votre âge ? », a déclaré le prince Harry. Une interview repérée par le Daily Mail dans laquelle il semble s’inquiéter pour l’avenir des enfants de la génération d’Archie. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Ce contenu peut également vous intéresser :

Jonathann Daval : sa mère Martine sous le choc lors de sa 1e visite en prison
VIDEO - Alexandra Lamy "menacée" et "harcelée" : Marlène Schiappa sort de ses gonds
VIDÉO - Emmanuel Macron « humilie ses ministres » : l’autre visage derrière le séducteur
Melania Trump attentionnée avec son fils Barron pour leur dernier Noël à la Maison-Blanche
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à 86 ans