Le prince Harry assure que William et Kate l’ont encouragé à porter son costume nazi

Dans ses mémoires, le prince accuse son frère et son épouse de l’avoir poussé à revêtir ce costume, qui avait fait scandale en 2005 et lui avait valu de faire la Une du Sun.

PEOPLE - Les blâmes ne cessent de pleuvoir sur le prince William et son épouse Kate Middleton. Après avoir accusé son frère aîné de l’avoir jeté au sol lors d’une dispute survenue en 2019, le Prince Harry rejette une partie de la responsabilité du scandale du costume nazi sur le couple royal, selon des extraits de son livre à paraître obtenus ce jeudi 5 janvier par plusieurs journaux britanniques.

Harry n’avait que 20 ans lorsque le tabloïd The Sun a publié en 2005, en Une, une photo de lui habillé en soldat nazi avec un brassard rouge orné d’une grande croix gammée, comme le rappelle le site d’informations Page Six. Ce cliché, pris lors d’une soirée costumée sur le thème « Autochtone et colonial », avait suscité un scandale dans le monde entier, quinze jours seulement avant le 60e anniversaire de la libération d’Auschwitz.

« Pire que le justaucorps de Willy ! »

Dans son livre, Harry affirme qu’il envisageait de porter soit l’uniforme nazi, soit une tenue de pilote. Il aurait alors appelé son frère et sa belle-sœur pour avoir leur avis et, en chœur, ils auraient répondu que « c’était l’uniforme nazi » qu’il fallait choisir. William, lui, était déguisé en lion.

Rentré chez lui, le duc de Sussex se serait ensuite lancé dans une session d’essayage et le jeune couple aurait « explosé de rire ». « Pire que le justaucorps de Willy (le prince William, ndlr) ! Bien plus ridicule ! », aurait notamment réagi Kate. Harry explique avoir été poussé par ces encouragements.

Peu après la publication de la photo dans le Sun, le duc de Sussex a présenté ses excuses. « Je suis vraiment désolé si j’ai pu offenser ou embarrasser qui que ce soit. C’était un mauvais choix de costume et je m’en excuse », avait-il déclaré. Abordant la question dans sa série Netflix, Harry a récemment ajouté que s’habiller en nazi était l’une des « plus grosses erreurs » de sa vie.

« William avait ri tout le trajet du retour »

Ce témoignage est extrait de son livre « Le Suppléant » qui paraîtra le 10 janvier. L’ouvrage est décrit, sur le site internet créé pour lui par l’éditeur, comme une fenêtre ouverte sur la manière dont le prince Harry a réagi à la mort de sa mère, la princesse Diana, et comment ce drame a affecté sa vie par la suite.

Dans un livre paru en 2020 et intitulé « Guerre royale : Mensonges et trahisons », le spécialiste de la famille royale Robert Lacey avait déjà évoqué cet épisode du costume comme le premier signe des problèmes entre les deux frères, alors qu’Harry avait dû porter seul cette responsabilité, rappelle Page Six. « Harry a choisi ce costume de manière conjointe avec son grand frère - le futur roi William, alors âgé de 22 ans, qui avait ri tout le trajet du retour vers Highgrove (la maison de campagne de leur père Charles) avec le petit frère qu’il était censé surveiller, et sur le chemin de la soirée », écrivait-il.

« Pour la première fois, leur relation a vraiment souffert et ils se sont à peine parlé », avait confié un ancien conseiller de la famille royale à l’auteur. « Harry n’a pas apprécié que William s’en tire si facilement ».

Lire aussi

La princesse Kate obtient un nouveau titre royal de Charles III

Harry et Meghan rejettent les excuses du « Sun » après sa chronique violente

VIDÉO - La Minute de Meghan Markle