Le prince Harry agacé par une rumeur, il sort les griffes

·1 min de lecture

Habitué aux critiques, le prince Harry les laisse toujours glisser. Mais cette fois, le fils cadet du prince Charles et de Lady Di voit rouge. D’après les révélations du Mail on Sunday, l’époux de Meghan Markle aurait délaissé l’armée britannique, son talon d’Achille, depuis le Megxit, prononcé en mars 2019. Celui qui a donc été déchu de ses titres royaux, mais également militaires, n’aurait donc plus jamais contacté les forces armées, que ce soit par « téléphone, lettre ou e-mail ». Le major général Julian Thompson regretterait ce manque d’implication. « On attend de lui qu’il assiste à des événements, qu’il soit présent et aussi accessible que l’était son grand-père (ndlr : le prince Philip). » Furieux, le petit-frère du prince William crierait à la rumeur. D’après les informations de l’experte royale Katie Nicholl, relatées par Vanity Fair ce lundi 26 octobre, le père du petit Archie aurait envoyé un avertissement juridique au journal. Les avocats du prince Harry jugent cet article « faux et diffamatoire ».

Rien ne pouvait davantage blesser le prince Harry. Celui qui avait été nommé capitaine général des Marines en 2017 avant de devoir se retirer de son poste en mars 2019 n’aurait jamais délaissé les forces armées. « On lui a peut-être fait renoncer à ses titres, mais il n’a pas abandonné l’armée. Loin de là », a déclaré une source proche de l’ancien militaire au Vanity Fair. Un assistant de l’ancien duc de Sussex lui a également porté secours. « Dire qu’il n’a pas été en contact (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Ivanka Trump amoureuse : ces photos qui ulcèrent les internautes
Samuel Le Bihan : qui est Daniela Beye, la mère de sa fille autiste ?
Le saviez-vous ? François Baroin et Jean-Michel Blanquer sont amis depuis l’école
"Une attention constante" : pourquoi Meghan Markle marche sur des œufs
VIDEO - Laeticia Hallyday choquée par l’annonce des médecins : ce moment qu’elle ne peut oublier